AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : les prix du pétrole atteignent ce seuil ce 31 octobre...

Énergie : les prix du pétrole atteignent ce seuil ce 31 octobre 2022

ÉnergieÀ travers les quelques lignes qui suivent de cette nouvelle édition du 31 octobre 2022, l’équipe de Dzair Daily expose pour vous le niveau qu’ont atteint les prix du pétrole lors des derniers échanges. ça se passe juste ci-dessous.

Ce lundi 31 octobre 2022, les prix du pétrole ont retrouvé leur trajectoire descendante sur le marché mondial. Les cours de l’or noir vont en effet dans le sens inverse des attentes des pays exportateurs de cette substance. D’autant plus que la baisse enregistrée en marge des cotations d’aujourd’hui a atteint un seuil nettement bas.

Dans le détail, les contrats à terme sur le Brent pour livraison en décembre ont plongé de 0,54 %, aux alentours de 7 h 51 GMT. Cette chute a ainsi affiché le baril au prix de 95,25 dollars. C’est ce dont font état les donnés relatées par le quotidien arabophone El Bilad.

Toutefois, il sied de noter que le recul observé en matière de brut américain est encore plus significatif. Les contrats à termes sur le West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en décembre ont baissé de 0,56 %. Chose qui a ainsi conduit à un prix du baril de l’ordre de 87,41 dollars.

Pétrole : voici les raisons de la baisse des cours ce 31 octobre

Étant toujours aussi dépendant d’un bon nombre de paramètres, la valeur du pétrole fait face à une flopée de fluctuations. Ce qui a toutefois impacté les échanges en bourses mondiales lors des séances de ce 31 octobre est le niveau d’activité des usines en Chine. Celui-ci est nettement inférieur que prévu, ce qui n’est pas en faveur des tarifs de ladite substance.

Par ailleurs, les experts expliquent cette baisse des prix du pétrole par une autre cause. Il s’agit des craintes soutenant l’élargissement des restrictions de la pandémie du coronavirus, chose qui conduit de ce fait à réduire la demande en la matière.

Avant de conclure, il convient de noter qu’en dépit de leur régression, les deux indices sont sur la bonne voie pour réaliser les premiers gains mensuels depuis le mois de mai dernier. À en croire les informations du média susvisé, le Brent enregistrerait une hausse mensuelle estimée à 7,7 %, tandis que le pétrole américain connaîtrait une augmentation approximative de 9,3 %.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes