Énergie en Algérie : le prix du pétrole à son plus haut niveau 

Algérie – Le prix du pétrole a atteint son plus haut niveau depuis plus de deux (02) ans, soutenu par une décision de l’OPEP+ quant à l’allégement des coupes de production de l’Or noir.

Après une année 2020 historique, marquée par l’effondrement gigantesque du prix du pétrole, ce dernier est arrivé, aujourd’hui, à son apogée pour celui de l’Algérie, ainsi que d’autres pays exportateurs de l’Or noir. Le baril de Brent s’est établi au prix de 73 dollars étasuniens. Un niveau jamais vu depuis plus de deux (02) ans.

En effet, les contrats à terme sur le brut de référence algérien (Sahara Blend), pour une livraison en août, ont gagné 41 cents. Soit une hausse de 0,56 %. Ce matin, à 7h10, heure locale, le pétrole algérien a atteint 73,11 dollars le baril. C’est effectivement une première depuis le mois d’avril 2019. C’est en tout cas ce que rapporte le média généraliste Echorouk, dans son édition de ce lundi 14 juin 2021.

Quant aux prix du WTI, référence du pétrole brut aux États-Unis, ils ont progressé à leur tour. Le West Texas Intermediate a augmenté de 14 cents, soit une hausse de 0,2 %. Le baril s’est élevé à 71,22 dollars. Un prix jamais franchi depuis le mois d’octobre de l’année 2018, durant laquelle, le pétrole brut américain a atteint 71,24 dollars. Il s’agit là encore de ce que précise le média arabophone susmentionné.

Les facteurs de l’augmentation des prix du pétrole

Cette augmentation des prix des barils de pétrole est motivée, en effet, par le retour à la normale pour les chauffeurs américains, ainsi que ceux de l’Europe. Et donc, l’augmentation de la consommation de carburants dans le monde. On a un autre facteur qui influe sur le prix du pétrole. Il s’agit de la reprise du trafic aérien dans plusieurs pays du monde.

Pour rappel, l’organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires (OPEP+) ont trouvé un accord sur la production de l’Or noir. Cela à l’issue d’une réunion tenue la semaine dernière. Ils ont effectivement convenu d’alléger la production du pétrole. Cela afin d’épuiser une partie des stocks mondiaux du brut. Et par conséquent, faire augmenter les prix du baril. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes