14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieÉnergie Algérie : un investisseur US pose 17 milliards de dollars sur...

Énergie Algérie : un investisseur US pose 17 milliards de dollars sur la table

Publié le

- Publicité -

Énergie – Un investisseur US (américain) vient de conclure avec l’Algérie un accord d’un montant de 17 milliards de dollars. Dzair Daily vous donne tous les détails concernant cette collaboration algéro-américaine dans la suite de son article du 14 février 2023.

En effet, un investisseur américain (US) vient de mettre 17 milliards de dollars sur la table pour démarrer un projet dans le domaine de l’énergie en Algérie. Il s’agit de la compagnie américaine Chevron, qui est l’un des plus grands groupes pétroliers au monde. Elle va donc prochainement démarrer des opérations d’exploration pétrolière au niveau du territoire algérien. 

Dans le détails, la compagnie américaine va investir pas moins de 17 milliards de dollars dans des projets énergétiques. Certains de ces projets consiste à élaborer des missions d’exploration dans des zones préalablement définies par l’Algérie. Cette démarche a pour objectif de mettre la main sur de nouveaux gisements de gaz pour satisfaire la demande mondiale toujours croissante.

- Publicité -

Si l’Algérie a scellé un partenariat avec la susdite compagnie américaine, c’est parce que la demande de l’Union européenne en gaz dépasse de loin ses capacités de production actuelles. Depuis l’application de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, elle entend intensifier les opérations d’exploration. Ceci à la faveur de nombreux avantages et bénéfices que les nouvelles lignes de la loi accorde aux investisseurs étrangers. 

Énergie : l’Algérie ambitionne de tirer profit des partenariats avec les investisseurs étrangers

Ces compagnies étrangères permettront également à l’Algérie de s’insérer à de nouveaux marchés et d’approcher une nouvelle clientèle. D’où l’utilité de conclure des partenariats. Les autorités algériennes s’attendent d’ailleurs à ce que la nouvelle loi sur les hydrocarbures attire davantage d’investisseurs étrangers. C’est ce que rapporte le site d’information Sky News Arabia.

L’arrivée du géant américain sur le sol algérien intervient à un moment où les autorités algériennes ont annoncé l’augmentation des réserves d’hydrocarbures de l’ordre de 2% par rapport à l’année passée. Une augmentation conséquente des exportations a également été enregistrée, pour passer à plus de 60 milliards de dollars.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -