AccueilSociété et CultureSociétéEmploi Algérie : voici les métiers qui attirent le plus de demandeurs...

Emploi Algérie : voici les métiers qui attirent le plus de demandeurs en 2022

Algérie – Avec la rentrée sociale, les offres d’emploi des différents organismes se multiplient, nous vous dévoilons dans cette édition du vendredi 9 septembre 2022 les métiers qui attirent le plus de demandeurs.

En effet, vous découvrirez dans les lignes qui suivent les métiers qui attirent le plus de demandeurs d’emploi en 2022 en Algérie. Les données ont été fournies par l’agence de recrutement Emploitic. Celle qui a indiqué dans un premier temps que le nombre d’offres d’emploi a augmenté de 25 % entre 2021 et 2022.

Dans le détail, durant cette période, le nombre de postes proposés est passé de 18.000 à 21.000. Cela, jusqu’à le mois de septembre en cours. L’agence de recrutement, par le biais de sa responsable de la Communication, a également fait état des secteurs qui recrutent le plus en Algérie. Indiquant que le secteur des services vient en pole position et offre le plus de postes à pourvoir. 

En deuxième position, viennent les métiers du commerce et de la distribution. Puis vient le secteur de l’industrie. Le domaine des métiers de l’informatique et d’analyse de données le suit de près. Et pour finir le secteur du bâtiment et de la construction propose aussi de nombreuses offres d’emploi. Comme le rapporte la chaîne de télévision Ennahar TV.

Marché de l’emploi en Algérie : les secteurs qui recrutent

Par ailleurs, et selon la même responsable au sein de l’entreprise Emploitic, les organismes ayant publié le plus d’offres d’emploi cette année sont dans le domaine des services, du commerce et de l’industrie. Mais aussi, les métiers dans le secteur de la santé et de la pharmacie. Ces offres d’emploi sont majoritairement proposées par des start-ups et des petites entreprises.

Il faut savoir que malgré l’évolution du nombre d’offres d’emploi, la quasi-totalité de ses postes d’emploi sont dans le domaine privé. Le secteur public recrute très peu et le nombre de places ne suffit pas à employer tous les jeunes diplômés. Et le taux de chômage reste élevé en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes