Emploi en Algérie : Sonatrach recrute dans cette wilaya

Emploi – Le groupe pétrolier Sonatrach propose des offres d’emploi au profit d’une certaine wilaya de l’Algérie. Découvrez la wilaya concernée en plus d’autres détails relatifs au poste proposé dans cette édition du 22 mai 2022.

Après Naftal, voilà qu’une autre entreprise pétrolière algérienne annonce des recrutements au titre du mois de mai en cours. Dans le détail, il s’agit du groupe Sonatrach, première entreprise pétrolière et gazière en Algérie et à l’échelle continentale, qui propose donc de l’emploi. C’est le site Tawothif dz qui rapporte l’information.

En effet, une bonne nouvelle s’annonce pour certains demandeurs d’emploi de la wilaya de Ouargla. Plus précisément, le recrutement est en prévision de l’été 2022. Ainsi, il concerne principalement ceux qui souhaitent postuler pour le poste de surveillant de baignade. À ce propos, il est à noter que le nombre de postes disponibles est de huit (8).

Concernant les critères d’acceptation, Sonatrach informe les intéressés qu’ils doivent impérativement disposer d’une attestation de secourisme et natation délivrée par la protection civile. La même société a en outre indiqué aux candidats souhaitant déposer leurs candidatures que le poste à pourvoir sera un contrat à durée déterminée (CDD).

algérie sonatrach emploi

Emploi Algérie : les postes proposés par Naftal pour ce mois de mai

Dernièrement, le secteur énergétique et économique a connu diverses offres d’emploi. Elles ont été proposées principalement par l’entreprise pétrolière algérienne Naftal. En fait, ces recrutements ont concerné les diplômés résidant dans les wilayas de Blida, Oum el Bouaghi. En plus des habitants de Béchar.

Dans ce sillage, il est à souligner que Naftal recherchait plusieurs profils. Outre le poste de cariste, l’entreprise recrutait aussi un chauffeur de poids lourd, un médecin généraliste et un mécanicien de poids lourd. Les conditions d’acceptation et l’expérience requise diffèrent en fonction du poste.

Par ailleurs, rappellons que le groupe Sonatrach a dernièrement signé un contrat de 500 millions de dollars avec la société chinoise CNTIC/LPEC. Ce projet consiste en la réalisation d’un complexe de production d’un additif pour la fabrication d’essence sans plomb et le Methyl Tert-Butyl Ether (MTBE).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes