Emploi Algérie : promotion dans la santé et l’éducation.. Conditions et programme

0
707

Emploi – Voici les conditions et le programme de l’emploi proposé notamment dans les secteurs de la santé et de l’éducation en Algérie. Les détails dans la suite de cet article du 02 octobre 2021. 

Si l’on se fie aux informations rapportées par le quotidien Echorouk, le ministère de la Santé, en concertation avec les services de la Fonction publique, a mis en place une feuille de route pour les examens professionnels et les concours de grade pour les détenteurs de postes d’emploi dans le secteur de la santé et celui de l’éducation en Algérie. Retrouvez les conditions ainsi que le programme dans les lignes qui suivent. 

En effet, la Direction des ressources humaines du ministère de la Santé a adressé jeudi dernier une instruction à ses directions de wilayas. Ainsi qu’aux directions des établissements hospitalo-universitaires. Cela intervient après concertation avec les services de la Direction générale de la Fonction publique (DGFP). Celle-ci avait confirmé le lancement des inscriptions pour les employés concernés. 

Par ailleurs, cela ne concerne pas que le secteur de la santé, mais aussi celui de l’éducation. En fait, la feuille de route fixe aussi les dates du lancement des procédures d’inscription. C’est en commençant par l’annonce de ces examens et concours professionnels dans les institutions concernées. Cela à partir du 03 octobre. Alors que le processus d’ouverture et de clôture se fera à partir du 11 octobre.

Secteur de la Santé : date de début des inscriptions 

Il sera également possible de candidater pour ceux qui justifient de 10 ans d’expérience avant le 31 décembre 2020. Les candidats retenus seront notifiés par les lettres de convocation le même jour. Cela à condition que les délais de dépôt et de décision sur les recours se fixent selon une certaine période. Celle-ci ne doit pas dépasser le 20 du mois courant. 

Tandis que les examens des employés du secteur de la santé commenceront le 03 octobre. Les instructions du ministère de la Santé qui comprenait le plan dont on parle ici est accompagné de plusieurs notes. La plus importante est celle qui souligne que les dates prévues sont définitives. Et qu’il n’était pas permis de retarder ou de modifier les procédures.