22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieEmploi en Algérie : les entreprises privées et étatiques rouvrent les portes...

Emploi en Algérie : les entreprises privées et étatiques rouvrent les portes du recrutement

Publié le

- Publicité -

Emploi – Après plusieurs années de suspension, les entreprises privées et étatiques lancent une campagne de recrutement en Algérie. L’équipe de Dzair Daily rapporte pour vous tout ce que vous devez savoir à ce propos dans sa nouvelle édition du dimanche 12 mars 2023. 

En effet, l’Algérie a lancé, dernièrement, une campagne de recrutement au niveau des entreprises étatiques et même privées, après des années marquées par la profonde crise du marché de l’emploi en raison de la pandémie du Covid-19 notamment. Il s’agit d’une information que rapporte le média généraliste arabophone Echorouk dans son numéro d’aujourd’hui. 

Si vous voulez en savoir davantage à ce propos, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Effectivement, de nombreux secteurs publics et privés ont rouvert leurs portes pour les concours de recrutement, après la relance du secteur automobile en Algérie. Au fait, la reprise de l’importation et la fabrication de voitures sur le territoire national créent de nouveaux postes de travail. 

- Publicité -

Soit, dans les halls d’exposition, les services après-vente ou même les usines d’installation. Plusieurs sociétés algériennes ont récemment lancé des campagnes de recrutement, dont les plus grandes institutions publiques. Nous vous en disons plus ci-dessous. 

Recrutement en Algérie : voici les secteurs concernés

Comme nous l’avons cité plus haut, plusieurs sociétés publiques ont lancé un appel aux postes. On parle ici des grandes institutions, telles que Sonatrach, Air Algérie et Sonelgaz. En plus de plusieurs autres appartenant aux secteurs de l’éducation, la santé, des transports, de l’industrie, de la sécurité sociale et de l’enseignement supérieur.

En effet, les ministères concernés ont lancé un appel au recrutement au niveau de plusieurs wilayas. Et cela, dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’emploi pour l’année 2023. Selon la susdite source, le secteur privé est également concerné. Une démarche qui fait suite à l’organisation du Salon d’emploi qui a attiré un grand nombre d’institutions publiques et privées.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -