Emploi en Algérie : 22.000 titulaires de doctorat au chômage

Algérie – Selon certaines données officielles, plus de 22.000 titulaires de doctorat seraient au chômage. Nous vous apprenons plus à ce propos dans l’édition d’aujourd’hui, 22 septembre 2021. 

En effet, le président du Conseil national des enseignants du supérieur (CNES), Abdelhafid Milat en l’occurrence, a révélé à travers sa page Facebook le chiffre concluant le nombre de personnes titulaires de doctorat en Algérie se trouvant au chômage. Il est question de 22.000. Voici tous les détails dans les prochaines lignes qui suivent. Ce mercredi 22 septembre. 

Ainsi, c’est ce qu’a déclaré le responsable au sein de la CNES. Il a avancé des chiffres officiels faisant référence au nombre de docteurs se trouvant sans emploi en Algérie. Il ajoute sur ce même rapport que plus de 64.000 doctorants seraient menacés du même sort à l’avenir. Tout en soulignant l’urgence de mettre en œuvre une nouvelle feuille de route dans l’université algérienne.

Le même intervenant a particulièrement souligné qu’il était nécessaire de rester dans l’objectivité. Tout en se tenant à l’écart des pratiques « populistes ». Cela afin de trouver des solutions concrètes dans le système universitaire. C’est tout en restant focalisés sur les intérêts qui priment à l’université. Ainsi que ceux du pays avant tout chose, a-t-il conclu. 

La note interministérielle émise récemment 

Dans un même contexte, on apprend une démarche du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale (MTESS). À savoir, Abderrahmane Lahfaya. Il l’a menée en coopération avec le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdelbaki Benziane. Ainsi que le directeur général de la Fonction publique, Belkacem Bouchemal. Ils ont signé mercredi passé une note interministérielle. Celle-ci comprend des mesures pour l’emploi des titulaires du doctorat. 

La cérémonie de la signature s’est tenue au niveau du siège du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Elle s’inscrit dans le cadre de l’approbation d’un ensemble de mesures. Celles-ci vise à enrichir les processus d’embauche des titulaires de doctorat. Ou d’un certificat équivalent. 

En outre, les titulaires de doctorat ou d’un certificat étranger équivalent reconnu par un contrat de travail peuvent occuper des emplois correspondant à leurs qualifications. C’est dans le cadre des mesures de promotion de l’emploi. Ces dernières sont prévues par la législation en vigueur à cet égard.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes