9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
mercredi, 28 février 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'émission « Fikra » fait le buzz en Algérie : investir et...

L’émission « Fikra » fait le buzz en Algérie : investir et entreprendre en démarrant avec 1.000 dinars

Publié le

- Publicité -

Algérie – Une émission pas comme les autres, « Fikra » encourage l’investissement à petit budget. Nous vous dévoilons tous les détails, dans la suite de cette édition du dimanche 03 avril 2022.

À l’occasion du mois sacré, la télévision algérienne propose aux téléspectateurs plusieurs émissions. Parmi elles, on retrouve principalement des séries dramatiques, des vidéoclips ou des sketchs comiques. Cette fois-ci, l’émission « Fikra » vient pour transmettre un message aux jeunes et fait le buzz en Algérie. Il s’agit, en fait, d’un programme télévisé diffusé sur la chaîne privée Ennahar TV.

En effet, cette émission vise à faire comprendre aux jeunes algériens, qui n’ont pas de revenus, ainsi qu’aux chômeurs que l’investissement n’est pas réservé uniquement aux personnes qui possèdent un gros capital. À cet effet, ce programme donne des idées pour investir et entreprendre, cela, en démarrant avec un petit budget.

- Publicité -

Dans son premier numéro, « Fikra » montre aux jeunes comment commencer son projet avec mille dinars algériens (1.000 DA). Et ce, tout en dépensant la plus petite somme possible et de gagner de l’argent dans un temps optimal. C’était le cas pour les deux animateurs de l’émission qui ont réussi à atteindre l’objectif.

Quels sont les projets proposés sur l’émission « Fikra » ?

Comme expliqué dans les lignes précédentes, avec un petit capital, les deux jeunes présentateurs ont réussi à montrer comment réaliser des petits projets rentables. Dans le détail, la jeune femme a décidé d’opter pour la vente du thé et des cacahuètes. Alors, elle a dépensé 800 DA en choisissant de vendre dans un endroit où se trouve beaucoup de monde. Par conséquent, l’animatrice a gagné 1.200 DA en plus de son budget initial.

De son côté, son co-animateur s’est rendu à un magasin qui vend des accessoires automobiles et a acheté des parfums pour voitures. Ainsi, il a dépensé 1.000 DA et les a vendu au niveau d’Alger centre, connu par la circulation routière. De ce fait, le jeune homme a réussi à gagner 1.200 DA de bénéfices. Et ce, en plus de son capital de départ.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -