Élysée 2022 : pour qui les Algériens de France voteront à l’élection présidentielle ?

Politique – Quelques Algériens vivant en France ont déjà commencé à se rendre aux urnes pour départager les douze (12) candidats en lice lors du premier tour de l’élection présidentielle, qui laisse craindre un taux d’abstention historique. Lequel d’entre eux recueillera leur vote ? Nous vous dévoilons la réponse dans la suite de notre édition du dimanche 10 avril 2022. 

Les bureaux de vote ont ouvert ce dimanche à 8 h 00, heure française, en Métropole. Près de 49 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales sont appelés aux urnes. Ils auront jusqu’à 19 heures pour élire le ou la prochain(e) président(e) de la République. Les résultats seront uniquement connus à partir de 20 h 00. D’ici là, nous faisons le point sur les intentions de vote des Algériens résidant en France pour cette élection présidentielle. 

Depuis plusieurs mois, la course à l’Élysée monopolise l’attention des électeurs algériens binationaux vivant sur le territoire français. Un chiffre que mentionne l’Ined. Si aucun candidat ne semblait faire l’unanimité au sein de la communauté algérienne de France lors de la campagne présidentielle, des tendances fortes ont émergé à la veille du scrutin. 

Contrairement à 2017, quand il remplissait les salles de ses meetings, Macron ne semble pas être, en ce premier tour, le prétendant favori des Algériens. La raison en est attribuée aux propos polémiques qu’il avait tenus en octobre dernier. Ceux rapportés par Le Monde. Le président sortant avait, rappelons-le, dénoncé « une histoire officielle totalement réécrite » par le pouvoir algérien. Elle ne s’appuie pas, selon ses dires, sur des vérités.

Présidentielle française 2022 : qui serait l’élu de la communauté algérienne ? 

Les sondages publiés avant la fin de la campagne présidentielle 2022 ont donné Emmanuel Macron en tête. Selon les ultimes enquêtes, il recueillerait environ 26, 5 % des intentions de vote au premier tour. Mais le fondateur de LREM ne séduit plus la communauté algérienne de France. En critiquant l’histoire de l’Algérie, il s’est attiré non seulement la colère du gouvernement algérien mais également le désamour d’un grand nombre d’Algériens. 

Pour beaucoup d’électeurs algériens, qui résident de l’autre côté de la rive méditerranéenne, la relation franco-algérienne est un critère important dans le choix d’un futur président. Ils sont plusieurs à être convaincus que seul Jean-Luc Mélenchon peut réellement apaiser les mémoires liées à la guerre d’Algérie.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils sont de plus en plus nombreux à confier leurs intentions de voter pour La France insoumise (LFI). De l’avis de beaucoup, le programme et les propositions de Jean-Luc Mélenchon notamment sur l’immigration renforcent la lutte contre les idéologies séparatistes.

Sans surprise, les Algériens de France rejettent majoritairement Éric Zemmour et Marine Le Pen. Deux candidats dits d’extrême-droite et souvent accusés d’être hostiles aux musulmans ainsi qu’à la population africaine établis dans l’Hexagone. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes