Élimination de l’Algérie, départ de Amara et sort du recours fait à la FIFA : Hafid Derradji précise (vidéo)

Foot – Hafid Derradji, célèbre commentateur algérien du réseau qatari beIN Sports, vient de faire le point sur l’élimination de l’équipe d’Algérie contre le Cameroun, le départ de Charaf-Eddine Amara et le recours déposé, par la FAF, auprès de la FIFA. Nous reprenons pour vous l’ensemble de ses déclarations dans les paragraphes qui suivent. 

Après sa disqualification précoce de la CAN 2021 version 2022, l’EN nourrissait de grandes ambitions pour le reste de l’année après notamment l’arrivée de jeunes talents. Finalement, la greffe n’a pas pris et elle a vu son rêve optimal se briser : le Mondial au Qatar. Alors que la déception est totale depuis l’écartement de l’Algérie, Derradji décide de revenir sur le sujet, en évoquant le départ de Amara et le recours adressé à la FIFA.

C’est en effet un brin d’apaisement que le cinquantenaire a souhaité apporter aux fervents de la sélection algérienne. Il s’est manifesté ce vendredi 1er avril 2022 via une vidéo publiée sur sa chaîne Youtube officielle. Selon lui, la défaite des Fennecs en match barrage retour de la Coupe du monde face à la troupe de Song est en partie due aux flagrantes erreurs arbitrales. Celles qu’a commises l’homme en noir gambien Bakary Gassama. 

« Il y a eu bien évidemment énormément de bévues de la part de l’arbitre principal. Je ne suis aucunement en train de le défendre mais il faut souligner que personne ne peut réellement affirmer si ses bourdes étaient intentionnelles ». Il s’agit là de ce qu’a tenu à rappeler le journaliste sportif algérien spécialisé dans le football, avec une voix posée et un air flegmatique. 

Match Algérie – Cameroun : Derradji fait état d’une refonte globale de la FAF et apporte des précisions quant au recours introduit à la FIFA ! 

Pointé du doigt comme le principal responsable des dernières déroutes des poulains de Djamel Belmadi par le board algérien et les supporters, Charaf-Eddine Amara a décidé, hier, de démissionner de son poste. Celui qu’il assurait à la tête de la Fédération algérienne de football (FAF) depuis le mois d’avril dernier. Une décision que le consultant de beIN Sports Mena qualifie de sage et inéluctable. 

De l’avis du même locuteur, le retrait de l’ensemble des membres du Bureau fédéral (BF) de la FAF permettra à l’équipe nationale de renaître, d’ouvrir une nouvelle page de son histoire et de redorer son blason. Hafid Derradji estime ainsi la reconstruction du mode de gouvernance de l’instance dirigeante du football algérien plus appréciable qu’une suite favorable au récent recours déposé auprès de la FIFA

« Il faut savoir que si la FAF ne dispose pas d’une preuve que l’arbitre a été véritablement rapprochée par un ou plusieurs membres de la Fécafoot dans le but de truquer le match, les organes de la FIFA ne prêteront guère attention à son appel. Il n’y aura donc une ouverture d’enquête que dans le cas contraire. On verra d’ici là », a-t-il encore élucidé, d’un ton calme. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.