AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantÉducation : voici les conditions requises pour ouvrir des écoles high-tech en...

Éducation : voici les conditions requises pour ouvrir des écoles high-tech en Algérie

Éducation – Après l’officialisation de la mise en place des écoles high-tech en Algérie, le ministère de l’Éducation Nationale lève le voile sur les conditions nécessaires pour ce projet de grande envergure. Ce nouveau numéro vous en dit plus à cet égard.  

Désormais, l’Algérie prévoit de tracer une trajectoire vers des écoles primaires high-tech, mais selon des conditions bien précises. Avant d’aborder ces dernières, nous vous précisons que la mise en place des tablettes numériques prendra effet du 16 août jusqu’au 09 septembre 2022. C’est ce qu’on a pu comprendre des informations qu’a révélées le ministère de l’Éducation nationale dans un communiqué partagé sur Facebook.

Ce seraient les préparatifs qu’envisagent les directions de l’éducation de diverses wilayas du pays pour la prochaine rentrée scolaire. En effet, le ministre de l’Éducation Nationale, Abdelhakim Belabed, a incité les directeurs de l’éducation à rester éveillés sur la préparation des écoles. Ce serait l’un des points majeurs traités, lors d’un séminaire organisé par visioconférence le 28 juillet 2022.

D’après Echorouk, des sources officielles ont révélé que la mise en place des écoles high-tech varie d’une wilaya à une autre. Tout en assurant un équilibre entre les différents coins du pays du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Il faut savoir que la condition est que le nombre d’élèves de l’ensemble des classes de 3e, 4e et 5e année primaire n’excède pas 90 élèves.

Les écoles high-tech : le système scolaire adopté

Le ministère a exigé aux directions de l’éducation l’agencement de ces écoles par des armoires en acier. Et ce, afin de protéger et de stocker ces tablettes électroniques, selon la même source. De ce fait, l’élève ne dispose d’aucun droit d’emporter cette tablette chez lui. Vous l’aurez compris, l’utilisation de cet équipement serait uniquement au niveau des classes pédagogiques.

En outre, le ministère a soulevé la nécessité d’employer des agents de sécurité afin de renforcer la garde. De quoi protéger les tablettes contre le vol, en coordination avec les autorités locales concernées. C’est ce qui a été révélé dans les lignes du média Echorouk. Quant au système scolaire, les directions de l’éducation ont d’ores et déjà tracé leurs plans pédagogiques.

D’ailleurs, elles ont déposé le programme sous deux formats auprès du ministère le 28 juillet 2022. Le premier consiste à assurer le système d’enseignement typique par groupe, où le nombre d’élèves ne dépasse pas 25 élèves par classe.

S’ajoute à ça le deuxième qui garantit la scolarisation de 11 millions d’élèves selon le système périodique. Au micro d’Echorouk, le directeur de l’éducation de Médéa a déclaré que 25 écoles high-tech seraient prêtes pour la rentrée 2022/2023.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes