AccueilÉconomieVotre ArgentÉducation Algérie : les mécanismes d’amélioration des salaires des enseignants 

Éducation Algérie : les mécanismes d’amélioration des salaires des enseignants 

Algérie – Suite à l’annonce de la hausse imminente des salaires en Algérie, des syndicats de l’éducation proposent un processus  d’amélioration des rémunérations des enseignants. On l’étale pour vous dans la suite de ces lignes.

En effet, le président de la République a annoncé récemment des hausses salariales qui toucheront certaines catégories de travailleurs. Et ce, à compter de janvier 2023. Cette déclaration, faite en marge de l’ouverture de la rencontre gouvernement-walis, concerne notamment les employés du secteur éducatif. En effet, les salaires des enseignants en Algérie seront revalorisés dans les quelques mois à venir.

Effectivement, dans la perspective de relever le niveau de vie de l’enseignant et protéger son pouvoir d’achat, le chef d’État a indiqué un accroissement des revenus. Une initiative que les syndicats éducatifs ont bien accueillie. Ils ont, par ailleurs, proposé une stratégie pour l’amélioration des rémunérations. Dzair Daily l’expose pour vous dans la seconde partie de ce numéro du lundi 26 septembre 2022.

Quels leviers actionner pour l’accroissement des rémunérations des enseignants ?

Dans le détail, les organisations syndicales suggèrent la révision de la grille salariale. Ces organismes revendiquent la majoration de la valeur monétaire du point indiciaire. Ce qui engendrera un accroissement mécanique des mensualités. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk dans son édition de ce dimanche.

Dans ce sillage, le SG du Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE) a lancé un appel. Kouider Nadjib Yahyaoui a réclamé une revalorisation de la valeur du point indiciaire à 80 DA au lieu de 45 DA. C’est toujours ce dont nous informe la même source médiatique.

Par ailleurs, le même responsable a indiqué que l’augmentation des salaires devra s’étendre aux primes et indemnités mensuelles et non mensuelles. Il s’agit, selon ses dires, d’un levier principal que le gouvernement devrait actionner, en vue d’une augmentation « significative » des rémunérations des enseignants.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes