AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantÉducation Algérie : lancement d’une campagne nationale de nettoyage des écoles à...

Éducation Algérie : lancement d’une campagne nationale de nettoyage des écoles à cette date

Algérie – Le ministère de l’Éducation Nationale vient d’annocer le lancement d’une campagne de nettoyage des établissements et des écoles en Algérie. Pour connaître la date, lisez l’intégralité de cet article. Dzair Daily vous dévoile tout, dans son édition du 16 septembre 2022.

En effet, le ministère de l’Éducation nationale organise une campagne nationale de nettoyage des écoles et leurs alentours, en Algérie. Et ce, sous le slogan « La rentrée scolaire dans un environnement propre ». Outre cette initiative, elle aspire à une reprise des cours dans de meilleures conditions. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone, Ennahar.  

En fait, la campagne de nettoyage débute dès aujourd’hui, vendredi 16 septembre 2022, à partir de dix (10) heures du matin. Cette opération touchera donc toutes les écoles en Algérie, et se poursuivra jusqu’au mardi 20 de ce mois en cours. Elle se termine, de ce fait, à une journée avant la rentrée scolaire 2022 / 2023. Par ailleurs, la campagne vise également à offrir un environnement scolaire propre et sain à l’ensemble des élèves.

Parmi les membres qui participent à ce processus de nettoyage, on cite les collectivités locales, les directions de l’environnement, les foyers environnementaux et les associations de parents d’élèves. En plus de la société civile et des scouts musulmans algériens. Il est à noter que la campagne de nettoyage vient en application de la décision du Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane.

Rentrée scolaire 2022 – 2023 : Tebboune prend certaines mesures 

Il est utile de rappeler qu’un changement a eu lieu concernant la date de la reprise des cours, lors du Conseil des ministres, présidé par le chef d’état Abdelmadjid Tebboune. En effet, la nouvelle date de la rentrée scolaire a été fixée pour le 21 septembre 2022. Tebboune a également ordonné l’adoption d’une nouvelle politique pour le manuel scolaire.

Le chef d’État a insisté sur le fait d’éloigner certains cours de tout ce qui touche à la politique. Cela afin qu’il n’y ait pas de changement de programme à chaque fois qu’on change de politique. Le président a de plus souligné la poursuite de certaines mesures. À savoir le fait de mieux se préparer pour enseigner l’anglais à partir de la troisième année du primaire. Et assurer notamment la continuité de la gratuité scolaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes