18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantÉducation en Algérie : le coup d'envoi de l'examen de mise à...

Éducation en Algérie : le coup d’envoi de l’examen de mise à niveau est donné ce 2 mai 2023

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a supervisé, ce mardi 2 mai 2023, le lancement de l’examen de mise à niveau au CEM Mohamed Amine El Amoudi à El Harrach à Alger.

En effet, le ministre de l’Éducation en Algérie a supervisé le lancement de l’examen de mise à niveau, ce 2 mai 2023, au CEM Mohamed Amine El Amoudi à El Harrach à Alger. Les matières concernées par l’examen relatif au palier moyen sont l’arabe, les mathématiques, la physique et le français. Pour le secondaire, les élèves des filières littéraires sont examinés en arabe, en éducation islamique, en histoire, en géographie et en français.

En ce qui concerne les filières scientifiques, les matières sont les mathématiques, les sciences naturelles et de la Vie, la physique et la langue arabe. Le ministre de l’Éducation, Abdelhakim Belabed, a indiqué la date de l’annonce des résultats.

- Publicité -

Selon le membre de l’Exécutif de Benabderrahmane, l’affichage des résultats aura lieu le 31 mai prochain. Toujours en ce qui est du même évènement scolaire, le détenteur du portefeuille de l’Éducation a révélé la mobilisation de 17 centres pour corriger les copies d’examen.

Plus de 440.000 candidats passent les épreuves

Abdelhakim Belabed a aussi déclaré que 440.888 candidats passent aujourd’hui l’examen de mise à niveau à différents niveaux, soulignant que cet examen se déroule à travers 1.660 centres couvrant le territoire national.

D’autre part, le ministre a noté que l’Office national de l’enseignement et de la formation (ONEFD) à distance est une institution avec de grandes visées stratégiques. « Nous avons beaucoup parié dessus. Et vous avez vu comment le travail de l’ONEFD était pendant la pandémie de Coronavirus. C’est devenu une option de premier plan aujourd’hui quant à la sécurisation des études », assure Belabed.

- Publicité -

Ce dernier poursuit en soulignant qu’« il y a un grand dossier à l’UNESCO. Celui-ci parle de la transformation de l’éducation. Et l’un des plus grands piliers de la transformation est l’enseignement à distance. Nous travaillons donc à le développer et à l’autonomiser et à envisager d’étendre son extension dans l’avenir ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -