AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantÉducation en Algérie : conditions pour refaire l'année pour les élèves

Éducation en Algérie : conditions pour refaire l’année pour les élèves

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a révélé la possibilité d’une seconde chance aux élèves. Cette éventualité est accordée aux apprenants qui n’ont pas eu leur année. Ainsi, pour la refaire, une condition est à tenir en compte. Voici tout, ce 19 septembre 2021.

Une deuxième chance sera octroyée aux élèves pour refaire l’année. Seulement, selon certaines réserves. Ce point a été abordé hier soir. Du fait que le ministre de l’Éducation en Algérie a exposé la publication concernant un protocole. Ce dernier concerne la possibilité l’accomplissement d’une seconde année d’études dans le même niveau de classe. Voici la condition.

En bref, les élèves peuvent rejoindre les rangs de l’école dans le cas où les sièges pédagogiques sont disponibles. Le responsable du secteur de l’Éducation a également insisté sur la nécessité d’informer les parents. Cela en leur annonçant les dates liées à ladite opération selon le calendrier présenté.

Le ministre avait présidé en visioconférence un colloque national abordant les travaux des cadres de l’Administration centrale et des directeurs de l’Éducation des wilayas. La réunion avait pour but de faire le point sur la situation des organisations éducatives dans les trois cycles de l’enseignement. On retrouve tour ça dans un communiqué paru sur la page du ministère.

Soutien psychologique aux élèves durant la rentrée 2021-2022

Toujours selon le communiqué, la principale préoccupation du ministère est d’entamer la rentrée avec une leçon d’ouverture pour la prise en charge psychologique aux élèves. Cela doit se faire sur l’ensemble du territoire, ajoute-t-on.

La tutelle note que les orientations de cette leçon s’inspirent des directives du président Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier a mis l’accent sur la nécessité d’aborder les catastrophes naturelles ainsi que la solidarité nationale qui caractérise notre peuple dans les moments difficiles, a-t-on précisé.

Dans le même contexte, la prise en charge psychologique implique notamment les élèves des régions touchées par les incendies. Car ceux-là ont été témoins de scènes dramatiques. 

Sans oublier, les victimes de la pandémie de la Covid-19. Par conséquent, un accompagnement psychologique des élèves entrera en vigueur. Et ce, en coordination avec le ministère de la Santé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes