AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantEducation Algérie : 5 conditions pour réintégrer les élèves exclus

Education Algérie : 5 conditions pour réintégrer les élèves exclus

Algérie – Le ministère de l’Éducation nationale s’apprête à publier la circulaire ministérielle portant sur les modalités de réinsertion des élèves exclus pour la prochaine année scolaire. Dzair Daily vous en dit plus dans cette nouvelle édition du 11 août 2022.

En vue de leur donner une seconde chance, le ministère de l’Éducation nationale en Algérie envisage de publier une circulaire qui comprend les conditions de réintégration des élèves exclus. Et ce, pour la prochaine année scolaire. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cet article.

Selon ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk, les établissements d’enseignements commenceront à tenir les conseils des départements pour étudier les pétitions des étudiants qui souhaitent réintégrer l’école. Et cela principalement pour les élèves qui ont échoué au BAC et au BEM. 

Rappelons par cette occasion que le taux d’échec, de cette année, au BEM a atteint 40,84 %. Tandis que celui du BAC était à 41,25 %. De ce fait, il est indispensable de respecter certaines conditions lors de la tenue de ces conseils. En effet, cela permettra de donner la chance uniquement aux élèves qui le méritent. 

Réintégration des élèves exclus : voici les conditions pour réintégrer les écoles

En fait, avant de prendre toute décision, les conseils des départements doivent impérativement respecter un certain nombre de mesures. Notamment le fait de redoubler l’année uniquement en fin de cycle. Outre l’engagement, la persévérance et l’assiduité de l’intéressé durant l’année scolaire.  

Ainsi que la discipline et la bonne conduite avec les professeurs et tous les membres du corps pédagogique et administratif. On notera dans le même sillage que ladite procédure se fera en tenant compte de la capacité d’absorption de l’établissement et de la disponibilité des places pédagogiques.

Dans le cas où les pétitions des élèves exclus sont acceptées, les résultats seront publiés dans les établissements d’enseignement. Dans un délai qui ne dépasse pas le 1er octobre. Et ce, afin que les intéressés puissent rejoindre leurs collègues et rattraper les leçons qu’ils ont manquées. Par ailleurs, les élèves non acceptés peuvent faire un recours, dans le cas où ils estiment que les décisions prises sont injustes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes