29.9 C
Alger
29.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéÉconomie : « La nouvelle Algérie est celle de l'argent Halal »,...

Économie : « La nouvelle Algérie est celle de l’argent Halal », clame Tebboune

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré, ce mardi, depuis Istanbul, que « La nouvelle Algérie est celle de l’argent Halal ». Voici tous les détails dans cette édition du 18 mai 2022.

À l’occasion de sa visite d’État de trois (3) jours en Turquie (du 15 au 17 mai) le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré que la nouvelle Algérie, avec des mots directs et très clairs, est celle de la transparence ne traitant que de l’argent halal. « La nouvelle Algérie est celle de l’argent Halal », a indiqué le président Tebboune.

Dans le cadre de la troisième et dernière journée de sa visite d’État en Turquie, à l’invitation de son homologue turc, le chef d’État algérien s’est penché sur plusieurs sujets. Il a notamment fait savoir que l’Algérie nouvelle est celle de la transparence. Ne traitant que de l’argent licite et halal, loin des anciennes pratiques dont se plaignaient les investisseurs.

- Publicité -

S’engageant ainsi à couper court aux vielles pratiques qui entravent les investissements en Algérie depuis des années. En sus, le président de la République a estimé que seule la loi algérienne protège les investisseurs et la pérennité des investissements. Il s’engage dans ce sens : « nous sommes sur le point de revoir le budget et les dépenses de l’État en les orientant vers la production ».

Abdelmadjid Tebboune honoré par l’université d’Istanbul

Durant cette troisième journée de visite en Turquie, Abdelmadjid Tebboune a été fait docteur honoris causa par l’université d’Istanbul. La cérémonie de remise du diplôme s’est déroulée dans cette même université devant ses éminents docteurs. En présence du vice-président de la Turquie, Fuat Oktay.

Par ailleurs, le président a également indiqué qu’au moment où le monde connaît une récession économique, les institutions internationales admettent que le taux de croissance en Algérie cette année 2022 sera de 3 %. Il a en outre, déploré la désinformation qui concerne le pays. Et ce, en exprimant son regret : « Malheureusement, il y a un black-out sur les réalisations et les réformes que mène l’Algérie afin de les sous-estimer ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -