AccueilÉconomieÉconomie en Algérie : Vers l’exportation des produits pharmaceutiques

Économie en Algérie : Vers l’exportation des produits pharmaceutiques

AlgérieSelon une récente déclaration du ministre délégué chargé de l’Industrie pharmaceutique, le docteur Lotfi Benbahmed, son département vise à faire de ce secteur une source d’exportation hors hydrocarbures afin d’atténuer la crise que subit l’économie en Algérie.

Étant l’industrie pharmaceutique un secteur stratégique, le ministère chargé de ce domaine œuvre pour « une politique pharmaceutique et industrielle cohérente et rentable ». Ceci en développant et diversifiant le secteur; dans l’optique « de réduire la facture d’importation des produits pharmaceutiques », et en faire, pour l’économie de l’Algérie « une source d’exportation hors hydrocarbures ».

C’est en effet ce qu’a indiqué ce 30 septembre, le ministre délégué à l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed; lors de la présentation du projet de loi portant approbation de l’ordonnance n° 02-20; modifiant et complétant la loi relative à la santé; devant la Commission de la santé et des affaires sociales du Conseil de la nation. La démarche en question a pour objet de « prendre en charge la couverture de tout le processus de fabrication des médicaments en Algérie »; a confié Benbahmed.

Par ailleurs, le ministre délégué poursuit en expliquant qu’à travers le développement et la diversification de l’Industrie pharmaceutique; son département compte « répondre aux besoins du citoyen Algérien; du point de vue de la disponibilité de médicaments sûrs, efficaces, de qualité et économiquement accessibles ».

Ainsi, la tutelle « garantira la disponibilité permanente des produits pharmaceutiques »; notamment les médicaments nécessaires et leur accessibilité aux citoyens. Cette stratégique vise également « à hisser le secteur de l’Industrie pharmaceutique à un secteur générateur de richesses »; a souligné le premier responsable de l’Industrie pharmaceutique en Algérie.

Benbahmed évoque l’Agence nationale des produits pharmaceutiques

Lors de la même rencontre, le ministre a fait savoir que le contenu du texte et les objectifs des modifications introduites; « sont relatives à l’inspection des entreprises pharmaceutiques; au listage des produits pharmaceutiques et des fournitures médicales fondamentales; ainsi que les activités au sein du secteur pharmaceutique ».

Benbahmed a dans ce contexte tenu à préciser que le projet de loi prévoit d’une part, le placement de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques, sous la tutelle du ministère de l’Industrie pharmaceutique. Et d’autre part, le texte contient « l’utilisation des médicaments; ainsi que les dispositions concernant les études cliniques à effectuer avec des industriels locaux ou des partenaires étrangers »; a-t-il conclu.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes