AccueilÉconomieÉconomie : l’Algérie pourrait faire un accédant commercial de 15 milliards de...

Économie : l’Algérie pourrait faire un accédant commercial de 15 milliards de dollars

Algérie – Bond inattendu de l’exportation algérienne qui pourrait faire un accédant commercial de 15 milliards de dollars durant cette année 2022. Dzair Daily relate pour vous tous les détails, dans la suite de son édition du jeudi 28 juillet 2022.

L’Association nationale des exportateurs algériens (ANEXAL) s’attend à un accédant commercial de 15 milliards de dollars d’ici la fin de l’année en l’Algérie. Ainsi, parallèlement à la hausse des prix du pétrole et du gaz sur le marché mondial, la demande de ciment, de fer, de phosphate et d’engrais algériens a connu une augmentation significative au cours de l’année 2022.

Ce qui a contribué à réaliser un excédent de la balance commerciale qui s’est élevée à cinq (05) milliards de dollars au cours du premier semestre de l’année. Sachant que l’ANEXAL prévoit, en fin d’année, de réaliser un excédent de la balance commerciale équivalant à 15 milliards de dollars. Un record qui sera réalisé pour la première fois depuis l’année 2014 lors de la crise pétrolière.

C’est-à-dire, lorsque les revenus de l’Algérie se sont effondrés à des niveaux bas. Par ailleurs, la même association a, de plus, confirmé que les exportations élevées comprenaient non seulement le gaz et le pétrole, mais aussi les biens hors hydrocarbures.

La croissance des exportations algériennes

Effectivement, le directeur de l’Association nationale des exportateurs algériens, Ali Bey Nasri a accordé une interview au quotidien généraliste Echorouk à ce propos. Il confirme, dans ce sens, que la hausse dans les prix des hydrocarbures a porté ses fruits et a soutenu le Trésor algérien avec des gains importants.

En outre, le même intervenant a affirmé que ces derniers mois, la balance commerciale est passée de négative en 2020 à positive en 2021. Puis, très positive pour cette année 2022. Ce qui devrait collecter pour l’Algérie 15 milliards de dollars, en tant qu’excédent. Et ce, avant le 1er janvier de l’année prochaine.

Rappelons que l’Algérie avait annoncé une croissance de ses exportations de marchandises de 48,3 % au premier semestre de l’année en cours. Pour atteindre 25,92 milliards de dollars, dans un contexte d’amélioration de la valeur des exportations d’énergie grâce à l’amélioration des prix.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes