Économie : L’Algérie doit créer des annexes de banques à l’étranger

Algérie – Selon l’ex-ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa la création de banques algériennes (succursales) à l’étranger apportera un plus aux investisseurs qui exportent leurs produits locaux. 

Invité ce 19 août à intervenir sur le plateau de la chaîne TV, Ennahar; l’expert financier et ex-ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa; s’est d’une part exprimé sur les mécanismes financiers à mettre en œuvre; afin de développer les modes de fonctionnement des banques publiques. Tout en soutenant d’autre part, la nécessité de créer des succursales au niveau des banques implantées à l’étranger, ce qui renforcera le rôle de la diplomatie de l’Algérie dans la promotion des produits locaux au niveau international.

« Néanmoins, cela demande des mécanismes économiques bien étudiés », a-t-il souligné. Ainsi, en parlant de succursales bancaires algériennes à l’étranger; l’économiste a tenu à préciser qu’une importante masse de la population algérienne est installée à l’étranger dans plus de 50 États. « De plus, un tel dispositif requiert l’implication de particuliers »; a-t-il ajouté; affirmant que la création de banques 100% algériennes à l’étranger est impossible.

Poursuivant son intervention, l’ancien membre du Gouvernement a révélé avoir proposé; durant les travaux de la deuxième (02e) journée de la Conférence Nationale consacrée au plan de relance socio-économique; la mise en place de partenariats bancaires. Ainsi, les deux banques, étrangère et algérienne se partageront les bénéfices; a-t-il expliqué. 

Comment doit se faire la création de partenariats bancaires ? Benkhalfa répond

Par ailleurs, l’expert a également explicité son idée en indiquant, que la banque étrangère pourrait placer un drapeau Algérien dans l’un de ses guichets; de ce fait cette institution financière aura le titre de représentant bancaire algérien; appelé aussi correspondant bancaire. Selon lui, la procédure de partenariat devrait se faire en acquérant des parts de banques étrangères qui se vendent au niveau de la Bourse.  

« Les opérations d’exportations ne peuvent s’effectuer qu’à travers l’existence d’annexes bancaires algériennes à l’étranger »; a-t-il conclu en spécifiant que l’investisseur algérien sera rassuré en termes de paiement. Notons que le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane a déclaré à la presse en marge de la deuxième journée (02e) de la réunion tripartite, dédiée au plan de relance économique; que cette proposition est actuellement en examen.

« Nous étudions actuellement la création de succursales bancaires à l’étranger en association avec des opérateurs privés ». S’agissant de la création de nouvelles banques en Algérie, les portes sont ouvertes à tous ceux qui souhaitent investir dans ce domaine; a-t-il confié.

https://www.facebook.com/EnnaharTv/videos/770930423682116/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes