DZ in Dubaï : Une candidate réagit « ça ne sera pas comme les Marseillais »

People – Après la grosse polémique qui a éclaté suite à l’annonce du tournage de la télé-réalité algérienne « Les DZ in Dubaï », des candidats du programme régissent et expliquent le vrai concept de l’émission pour essayer de calmer les ardeurs des internautes. 

- Advertisement -

En effet, depuis quelques jours, le tournage de la première télé-réalité algérienne a pris fin. Et pour attirer de l’audience avant même la diffusion, plusieurs candidats ainsi que des invités tels que Sarah Fraisou ont commencé à faire la promotion du programme sur les réseaux sociaux. Mais le petit coup de pub autour des « DZ in Dubaï » n’a finalement pas eu l’effet escompté et a même viré à une grosse polémique sur la toile. 

Effectivement, le programme télévisé a été très mal vu auprès de certains internautes et notamment les Algériens. Ceux-ci sont très mitigés à l’idée qu’une télé-réalité algérienne puisse voir le jour sur le petit écran. Et l’intitulé même de l’émission n’a vraiment pas arrangé la situation. 

Et pour cause, celui-ci se rapproche fortement du nom de la télé-réalité française « Les Marseillais à Dubaï ». Cette dernière est d’ailleurs très loin de représenter la culture et la religion présentes dans notre pays. Et c’est justement, ce qui a plus ou moins perturbé la communauté algérienne. En outre, pour redorer l’image du programme télévisé auprès des Algériens, des candidats ont pris la parole sur les réseaux sociaux. 

Cela afin d’expliquer le concept même des « DZ in Dubaï » qui est apparemment très loin de l’ambiance pas très familiale des télé-réalités étrangères. Amina Wissam, une des candidats s’est notamment manifestée, ce mardi 06 avril 2021. Elle a alors déclaré sur Instagram que le but des « DZ in Dubaï » est caritatif. 

L’émission des « DZ in Dubai » est très différente des télé-réalités françaises, assure une candidate

L’objectif du tournage était donc de récolter un maximum d’argent pour les donner à une association algérienne. L’actrice et animatrice affirme également qu’autant que citoyens algériens, les candidats, dont elle-même, ne pouvaient pas se permettre d’avoir autant de liberté que certaines stars de télé-réalité française.

Amina ajoute dans ce sens que le tournage s’est effectué dans un environnement très respectueux. En conformité avec la culture du Maghreb et de l’Algérie. Cela afin de préserver les traditions et les principes qui composent le modèle social algérien, confie la jeune femme. Et surtout par respect à eux-mêmes et aux familles algériennes qui voudraient visionner le programme. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Amina Wissam sur Instagram. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes