AccueilGuide VoyagesDouanes algériennes : la somme maximale en devises autorisée en avion

Douanes algériennes : la somme maximale en devises autorisée en avion

Algérie – Dzair Daily vous dévoile, ce mercredi 25 janvier 2023, la somme en devises autorisée par les services des douanes algériennes pour les voyageurs en avion à l’entrée et à la sortie du pays. 

Avec l’instauration d’un visa simplifié pour les étrangers, le secteur du tourisme avance à petit pas. Ainsi, les voyageurs sont de plus en plus nombreux à se rendre en Algérie. Car ce dernier possède un potentiel touristique qui leur plaît. Avec cette ouverture, une question revient souvent ces derniers temps. Quel est le montant en devises autorisé par les services des douanes algériennes pour les voyageurs en avion ? 

En Algérie, les passagers sont, en effet, appelés à transporter une somme d’argent bien limitée. Cela afin d’éviter le risque de sanctions sévères. Dans le détail, le voyageur ne peut voyager qu’avec une somme égale ou inférieure à 1.000 euros pour les nationaux et moins de 5.000 euros pour les étrangers. C’est ce dont fait état le site Internet de la Direction générale de la douane. 

Toutefois, les passagers peuvent transporter des montants plus élevés à condition de présenter une attestation bancaire. Celle-ci prouve que la somme a été retirée d’un compte en devises en Algérie. Dans ce cas, une déclaration douanière doit également être soumise. Le document à télécharger pour la déclaration est disponible sur ce lien

Voici ce que risquent les contrevenants 

Par ailleurs, tout voyageur est donc astreint à déclarer ses devises aux services des douanes si les montants dépassent les 1.000 euros. Si la valeur est inférieure ou égale à 7.500 euros ou leur équivalent en d’autres devises, obligation d’un avis de débit bancaire. Si la valeur est supérieure à 7.500 euros ou leur équivalent en d’autres devises, obligation d’une autorisation de la Banque d’Algérie

Pour les étrangers, ils sont tenus de présenter un reçu bancaire. Celui attestant le change d’une partie ou de la totalité de la somme en devise dépassent les 1.000 euros. Celle qui a été déclarée à l’entrée du territoire national. En outre, les non-résidents peuvent exporter le montant de 7.500 euros. Mais, cette somme doit être couverte par une autorisation de change de la Banque d’Algérie. 

Il convient de souligner que les contrevenants encourent de lourdes peines de prison. Ces dernières peuvent aller de 2 à 7 années de réclusion associées à de lourdes amendes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici