24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
lundi, 24 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéDjamel Bensmaïl : « appliquez la peine de mort sur les criminels...

Djamel Bensmaïl : « appliquez la peine de mort sur les criminels », plaide Chems-Eddine

Publié le

- Publicité -

Algérie – Après le lynchage à mort du jeune Djamel Bensmaïl, de nombreuses personnes, comme cheikh Chems-Eddine, demandent de condamner les criminels à la peine maximale.

En effet, les plateformes des réseaux sociaux ont été secouées ces derniers temps par une tragédie comme on en voit rarement. Il s’agit de la mort du jeune bénévole Djamel Bensmaïl en Algérie, qui a été assassiné sauvagement après s’être rendu à Tizi Ouzou pour aider à combattre les feux de forêts.

De ce fait, les vidéos de ce pénible événement ont fait le tour de la Toile. Cela, jusqu’à ce que la police ait pu mettre la main sur une partie des suspects. Ces derniers qui se sont présentés pour faire part de leurs aveux devant le procureur général. Toutes ses personnes ont, au fait, avoué leurs actes. Et ce, en indiquant qu’ils ont bien participé à ce meurtre d’une façon ou d’une autre.

- Publicité -

Dans un tel contexte, l’exégète islamique, cheikh Chems-Eddine, s’est prononcé. Il a indiqué dans son émission diffusée sur la chaîne Echorouk TV, que chacun de ces criminels a sa part de responsabilité. De plus, il a précisé que ce soit celui qui filmait, ou celui qui l’a frappé. Ou encore, celui qui a versé de l’essence sur cet être sans défense. Tous doivent être jugés de la même manière.

Mort de Djamel Bensmaïl en Algérie : cheikh Chems-Eddine plaide pour la peine maximale

Au fait, le prédicateur a appelé les autorités compétentes à appliquer la peine de mort sur ces suspects. En sus, en s’appuyant sur des textes religieux, il a ajouté que selon la Charia, ces personnes sont toutes coupables. Sachant qu’un nombre important d’individus ont participé dans l’assassinat d’une seule victime.

Pour rappel, on a suspecté le jeune homme, issu de Miliana, au début d’être un pyromane. De ce fait, le même locuteur a précisé que Djamel était un artiste peintre. Quelqu’un qui aimait la nature et qui dessinait des paysages. Par conséquent, il était venu prêter main forte pour éteindre ces feux de forêts. Or, il serait inadmissible de l’incriminer d’avoir contribué dans le déclenchement de ces incendies.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -