AccueilÉconomieDevise AlgérieDevises en Algérie : comment le gouvernement compte éradiquer le marché noir

Devises en Algérie : comment le gouvernement compte éradiquer le marché noir

Algérie – Après la hausse fulgurante que connaît le marché parallèle en Algérie, le gouvernement Dz envisage l’élimination totale de ce marché noir. Dzair Daily vous en dit davantage à ce propos dans cette nouvelle édition du mercredi 1 février 2023. 

En effet, le marché informel a toujours été un point noir dans l’économie nationale du pays. Pour cela, le gouvernement et les autorités Dz prévoient la mise en œuvre de nouvelles procédures pour éliminer complètement le marché noir en Algérie. Il s’agit d’une information que rapporte le média francophone Algérie Expat dans son numéro d’aujourd’hui. 

Si vous voulez connaître l’ensemble des détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Effectivement, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, est déterminé à mettre fin à ce phénomène en Algérie. Surtout que ce dernier est nuisible à l’économie du pays. Pour cela, le gouvernement trace un plan et se lance dans une perspective plus efficace.

Au fait, les autorités algériennes prévoient la création des bureaux de change officiels sur l’ensemble du territoire national. C’est, sans doute, la solution la plus pertinente pour éliminer le marché noir en Algérie. Ce n’est pas tout ! Retrouvez plus de détails dans les prochains paragraphes de la deuxième partie de cet article. 

Marché noir en Algérie : voici le plan du gouvernement pour éliminer ce phénomène

Comme nous l’avons cité plus haut, le seul moyen pour se débarrasser du marché noir en Algérie est la création de bureaux de change officiels. D’ailleurs, la Banque extérieure d’Algérie (BEA) a déjà fait son premier pas. Soit, l’ouverture d’un bureau de change au niveau de l’aéroport de Djanet. Ce dernier est entré en activité en décembre 2022. 

Ce n’est pas fini ! L’État algérien a, notamment, lancé un appel aux grands hôtels du pays. Et ce, en vue de mettre en place des bureaux de change à la disposition des fortunés algériens et personnalités étrangères. Outre, les autorités et les spécialistes s’adressent ainsi aux citoyens pour la bancarisation des devises. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici