Devise Algérie

Devises en Algérie : Vers la fermeture des marchés noirs (squares) ?

0
Devises Algérie marchés noirs
S'abonner :

Algérie – La commission des finances se prépare à la réouverture du dossier du marché noir qui inclura l’ouverture de bureaux de change pour mettre un terme aux marchés noirs des devises en Algérie et le contenir. 

En effet, selon notre source Echourouk Online, la commission des finances et du budget de l’assemblée nationale populaire devrait présenter dans deux semaines le dossier des marchés noirs des devises en Algérie ainsi que le dossier des bureaux de change aux ministres et aux cadres gouvernementaux. Ce dossier devrait contenir l’affaire du marché du « square » qui est gelée depuis cinq ans et qui sera soulevé lors d’une réunion avec le gouverneur de la Banque d’Algérie.

Le dossier de l’endiguement du marché noir et de son intégration sur le marché officiel est revenu à l’avant-garde de la loi de finances de 2021, après que le ministre des Finances ait confirmé que la banque d’Algérie, la douane; le ministère du commerce ainsi que celui des finances seront coordonnés pour étouffer ce marché. 

Le président du comité des finances a expliqué que les bureaux de change avaient été légalisés lors de la dernière législature et que des fonds avaient été octroyés pour les ouvrir. Cependant, cela n’a pas été concrétisé en raison des taux d’intérêt bas par rapport au taux de change adopté au niveau de la place Port-Saïd dans la capitale; qui est le plus gros point noir de vente. Rappelons que tous les états du pays connaissent des points de change similaires.

Zeghdar s’exprime sur la réouverture de ce dossier 

Dans une déclaration faite à Echourouk Online, le président de la commission des finances Ahmed Zeghdar; a révélé la préparation de la réouverture du dossier de change en Algérie lors d’une entrevue qui réunira les membres de la commission des finances dans l’assemblée populaire nationale avec le gouverneur de la banque d’Algérie à la fin de l’année.

Il a souligné que le report de cette réunion à la semaine d’après est venu à la demande des députés; compte tenu de la préoccupation des membres du gouvernement concernant le dossier de l’amendement de la constitution et aussi dans l’attente du retour du ministre des finances; Aymen Benabderrahmane avec qui plusieurs dossiers seront discutés lors de la réunion pour préparer le rapport préliminaire. 

Zeghdar estime que le gouverneur de la banque d’Algérie est obligé de fournir des éclaircissements concernant l’ouverture des bureaux de change; qui semble ne pas être prêt à revenir dans les temps qui suivent. Le retour de ces derniers est lié au taux élevé de croissance économique et à l’endiguement du marché parallèle. En revanche, ce dernier est stable depuis dix jours, l’euro a atteint 20 mille dinars pour 100 euros; le dollar lui est à 17200 dinars pour 100 dollars américains.

Il est vrai qu’au début de la propagation du coronavirus, le taux de devise s’est effondré au niveau du marché noir mais la commission des finances de l’assemblée populaire s’attend à une forte hausse des prix une fois que la vie reviendra à la normale et que le transport aérien se fera surtout.

Article recommandé :  Fermeture des frontières en Algérie : Les devises régressent face au Dinar

Reprise des vols et ouverture des frontières en Algérie : Derrar s’exprime

Article précédent

Inscriptions universitaires en Algérie : Vers le prolongement des échéances

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.