13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
vendredi, 1 mars 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieDevises Algérie : Le dinar a perdu 74% face à l'euro et...

Devises Algérie : Le dinar a perdu 74% face à l’euro et 42% face au dollar en 10 ans

Publié le

- Publicité -

Algérie – D’après le Cercle d’action et de réflexion pour l’entreprise (CARE), la monnaie nationale, qui n’est autre que le dinar, a perdu 74 % de sa valeur comparée à l’euro et 42% face au dollar américain pendant dix (10) années entières. 

Plombée par une crise sanitaire couplée d’une autre économique, la monnaie nationale traverse des sales temps. Mais cette mauvaise passe n’est pas d’actualité. D’après le Cercle d’action et de réflexion pour l’entreprise, le dinar de l’Algérie a vu sa valeur chuter devant les devises fortes à l’image de l’euro et le dollar, depuis de nombreuses années. 

C’est ce qu’a indiqué le quotidien Liberté dans un article paru ce samedi 27 mars 2021. Dans le détail, CARE a fait savoir que la monnaie nationale a perdu pas moins du tiers de sa valeur face au dollar et 74% vis-à-vis de l’euro en l’espace de dix (10) années entières. La situation ne date donc pas d’hier, mais d’une décennie et elle ne connait, jusque-là, aucun épilogue concret.  

- Publicité -

En effet, la dégringolade du dinar se poursuit à l’heure actuelle. Seulement cette semaine, 1 dollar s’est échangé à 134.23 DA sur le marché interbancaire d’Alger. Le 08 mars dernier, l’euro, la monnaie la plus prisée par les Algériens, valait même 158.5 DA.  

| Lire aussi : Algérie : Taux de change du dinar face à l’euro ce 27 mars (devises)

Depuis novembre 2020, la monnaie de l’oncle Sam qui s’est plongée dans des temps sombres, a pu retrouver sa couronne face à de nombreuses devises. Nul besoin de préciser que la monnaie unique européenne poursuit toujours son ascension face à un dinar affaibli.   

Mais la question qui se pose maintenant est : jusqu’où sombra notre monnaie ? De nombreux paramètres, dont la dégradation des principales variables macroéconomiques, le déficit budgétaire et la balance de paiement, se réunissent pour répondre à cette interrogation.  

- Publicité -

| Sujet connexe : Réserves de change en Algérie : Benabderrahmane dévoile le montant  

Selon la même source, cette chute continuera à s’accentuer à court et à moyen terme. Rappelons dans le même sillage les déclarations du ministre des Finances à ce sujet. Aymen Benabderrahmane avait promis, le 13 mars dernier, un dinar plus fort à la fin de l’année courant, soit 2021. 

Selon ses dires, le dinar pourrait retrouver sa santé de fer après quelques mois. Une réflexion motivée, indique-t-il, par de nombreux projets que devrait lancer le gouvernement prochainement. Aux yeux du premier argentier du pays, ce n’est donc qu’une question de temps avant que le dinar, qui se déprécie depuis dix (10) ans comme le précise CARE, puisse franchir un nouveau palier. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -