24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
vendredi, 21 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieAlgérie : « La dépréciation du dinar est insuffisante », estime Guendouzi

Algérie : « La dépréciation du dinar est insuffisante », estime Guendouzi

Publié le

- Publicité -

Algérie – Face à une situation économique aussi critique, le professeur Brahim Guendouzi estime que la dépréciation du dinar face aux devises étrangères reste insuffisante, et que d’autres mesures sont à envisager.

En effet, le spécialiste en économie, Brahim Guendouzi, estime que face à une situation économique aussi critique, par laquelle passe l’Algérie, impactée principalement par la pandémie de la Covid-19, la dépréciation du dinar face aux principales devises étrangères reste insuffisante, selon l’entrevue accordée au site spécialisé TSA Algérie.

Dans le détail, le professeur en économie à l’université de Tizi-Ouzou, a déclaré que dans de telles circonstances économiques, liées principalement à la crise sanitaire mondiale, l’Algérie a fait recours à plusieurs mesures pour y faire face. Chose qui a fait alourdir le déficit budgétaire, mais aussi contribuer d’une façon significative à la réduction des principales ressources.

- Publicité -

Ceci dit, dans ce cas, le gouvernement a pris la décision de procéder à la récession économique. Une telle décision engendre inévitablement l’intervention sur le taux de change de la monnaie nationale face aux devises étrangères. Cela, dans le but de faire face à une situation économique qui ne cesse de se dégrader. Mais affronter aussi l’épuisement du niveau des réserves de change.

Selon Guendouzi, d’autres mesures doivent être prises

En effet, le même orateur estime que d’autres mesures doivent être au menu. D’après lui, elles se révèlent nécessaires pour faire face à cette crise économique. Cette dernière ne cesse de prendre de l’ampleur. Elle a impacté un nombre très important d’entreprises. Des ces effets a émergé une large perte d’emplois qui a été observée,  note la même source.

Toutefois, ces mesures viendront dans le but de maintenir un certain équilibre. Cela dans les indicateurs macroéconomiques du pays. Ce qui va permettre à l’économie nationale de se remettre sur pied dès l’année en cours. Dans le cas contraire, la récession économique se poursuivra. Ainsi, il demeure difficile d’envisager de sortir de la crise actuelle.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -