Devises en Algérie : Baisse historique du dinar face au dollar

Algérie – La valeur du dinar algérien continue de baisser face aux devises étrangères, mais aussi d’enregistrer des records historiques par rapport à l’euro et au dollar américain.

En effet, la valeur de la monnaie nationale, le dinar, observe une baisse historique face aux principales devises étrangères, à savoir l’euro et le dollar, sur le marché officiel de change en Algérie. Après des taux de baisse estimés à 20 % face à l’euro et 11 % face au dollar, en 2020, le dinar continue de baisser en ce début d’année 2021, rapporte le média en ligne TSA.

Dans le détail, en ce lundi 18 janvier, les principales devises viennent d’enregistrer un record historique face au dinar dans les cotations de la Banque d’Algérie (BA). Le billet vert est estimé à 133,05 dinars. Cela intervient après avoir atteint 132,22 dinars la semaine passée. Ce taux est enregistré pour la première fois de l’histoire de change Il s’agit donc du dinar contre le dollar. Le record précédent déjà enregistré était à 132,69 dinars.

Les causes de cette baisse drastique de la valeur de la monnaie nationale face au billet vert

Il est à noter que cette baisse de valeur de la monnaie nationale face au billet vert survient dans une situation économique très fragile. La baisse historique des recettes de l’Algérie en devise figurent parmi les facteurs qui y jouent un rôle. Ces dernières proviennent principalement de l’exportation des hydrocarbures. C’est ce que rappelle la même source.

Pour ce qui est de l’euro, la valeur de 1 € a reculé à 160,68 dinars. Ceci après avoir enregistré à son tour un record historique. Cela s’est produit le 7 janvier. 1 euro valait 162,77 dinars. Toutefois, la valeur de l’euro face au dinar sur le marché noir de la devise en Algérie a été estimé à 209,5 dinars. Tandis que le dollar a été échangé entre 171,5 et 172 dinars. 

Ceci dit, depuis la fermeture des frontières en mars dernier, et la suspension des vols, les cambistes n’attendent qu’une chose. Ils guettent la reprise des vols à l’international. Ce qui inclut un retour d’activité pour ces commerçants. Ceux-ci sont tant convoités par les voyageurs. Ces derniers n’ont en fait pas d’autre recours, privilégiés par eux, échanger leur argent.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes