Devise et importation de voitures de moins de 3 ans : quel impact sur l’euro ?

Algérie – Le Gouvernement algérien aurait autorisé la reprise de l’importation des voitures de moins de 03 ans de l’étranger, ce qui va fortement impacter le marché de la devise et le prix de l’euro en particulier.

En effet, le sujet d’importation de voitures en Algérie commence prudemment à voir le jour, et ce, suite à l’apparition du dernier numéro du Journal Officiel, qui permettrait aux citoyens de reprendre cette activité pour les véhicules d’occasion de moins de 03 ans, à condition que le bénéficiaire règle la transaction en devise forte, principalement, en Euro.

Chose qui ne s’avère pas très avantageuse pour les résidents particuliers, car ils doivent se tourner vers le marché parallèle, dit le square. Cela, afin de procéder au change de leurs monnaies en devise étrangère. Alors que les concessionnaires automobile ont l’opportunité de changer leur argent auprès des banques avec le taux officiel pour l’importation des voitures neuves. C’est ce qu’a rapporté Sayat Live, ce jeudi 10 juin 2021.

De ce fait, les citoyens qui veulent acquérir une voiture d’occasion de l’étranger estiment que cette procédure serait inéquitable et pas en leur faveur. D’autant plus, que le fait est tout autre pour les concessionnaires qui importent des quotas très importants. Sachant qu’ils peuvent le faire en échangeant leur argent avec le taux officiel. Tandis que celui qui a le droit de faire un seul achat tous les 03 ans doit aller chercher sa monnaie dans le square.

Importation de voitures : les Algériens face à un dilemme

En outre, de nombreux Algériens essaient de trouver des solutions face à ce dilemme. Il s’avère qu’il y a d’un côté cette envie d’acquérir une voiture. De l’autre, le fait qu’ils doivent se diriger vers le marché noir pour acheter de l’euro au prix de 210 DA. Par conséquent, certains proposent de leur donner la chance d’obtenir de la devise étrangère auprès des banques, afin d’aligner le taux de change sur lequel les opérateurs vont acheter leur véhicule. Et ce, à raison d’une fois tous les 03 ans pour l’achat d’une voiture.

Pour rappel, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a signé l’arrêté portant sur la Loi de Finances Complémentaire 2021 (LFC), ce 08 juin 2021. De ce fait, le texte stipule, entre autres, le retour à l’importation des voitures d’occasion selon certains critères. La plus importante serait que l’acheteur lui-même doit faire la transaction de son propre compte en devise.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé