AccueilÉconomieDevise AlgérieDevise : le gouverneur de la Banque d'Algérie dévoile le niveau des...

Devise : le gouverneur de la Banque d’Algérie dévoile le niveau des réserves de change

Algérie – Le gouverneur de la Banque d’Algérie, Salah Eddine Taleb, a levé le voile sur le niveau des réserves de change algérien. Dzair Daily vous dévoile davantage de détails dans la suite de ce numéro du lundi 26 décembre 2022.

En effet, à l’occasion de la célébration du soixantième anniversaire de la création de la Banque d’Algérie, Salah Eddine Taleb a pris la parole. Le gouverneur de la Banque d’Algérie a levé le voile sur le niveau des réserves de change algérien. Celui-ci dépasse, a révélé le responsable, les 60 milliards de dollars. Ce qui équivaut à un an et demi d’importation de biens et de services.

Effectivement, dans son allocution, ce lundi, Salah Eddine Taleb a révélé que pendant la pandémie de la Covid-19, la Banque d’Algérie a doublé d’effort pour renforcer ses services. Le responsable a alors déclaré que son département a lancé en juillet 2021 le processus de refinancement d’une valeur de 2.100 milliards de dinars au profit des banques. Cela, dans l’optique de fournir davantage de liquidité pour soutenir l’économie du pays.

D’autre part, le gouverneur de l’établissement a déclaré que la Banque d’Algérie s’est engagée en 2022 à faire face au phénomène de l’inflation. L’organisme a alors adopté une stratégie monétaire pragmatique. On parle ici du taux de change comme outil pour limiter l’inflation importée. Et par la même occasion, protéger le pouvoir d’achat du citoyen algérien. Ce qui a conduit, souligne Taleb, à l’augmentation de la réserve de change.

L’ouverture de nouvelles succursales de banques publiques dans le Sud

En effet, le ministre des Finances a annoncé que plusieurs wilayas du pays accueilleront l’ouverture de nouvelles succursales des banques. Brahim Djamel Kassali a de ce fait expliqué que ce projet s’inscrit dans l’optique de développer le réseau commercial et d’améliorer l’implantation géographique des banques publiques en Algérie.

Dans le détail, dix (10) wilayas se verront dotées des nouvelles agences en question. Il s’agit principalement des régions du Sud, a-t-il révélé. Dans le même contexte, le ministre a levé le voile sur les établissements concernés. Il est question de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR), la Banque extérieure d’Algérie (BEA) et la Banque de développement local (BDL).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici