Devise Algérie : saisie de plus d’un demi-million d’euros

Algérie – Au cours du premier trimestre de l’année 2022, les services de la Police aux frontières ont procédé à la saisie plus de 500.000 euros. Dzair Daily vous donne de plus amples détails dans cette édition du 25 avril 2022.

En effet, et durant les multiples opérations de contrôle de la Police des frontières, une opération de saisie de plus d’un demi million d’euros a eu lieu en Algérie durant le premier trimestre 2022. La police a récupéré ces sommes à travers l’ensemble des services frontaliers sur le territoire national. Ces chiffres ont été rendus public par la Direction générale de la sûreté nationale.

La police des frontières a pu effectuer ces saisies de devises dans le cadre de la lutte contre les infractions à la réglementation concernant les mouvements des capitaux. Et durant le premier trimestre de l’année en cours, 32 individus ont été arrêtés, dont 3 étrangers. Tous impliqués dans des affaires de transfert illicite de devises, rapporte Algérie Eco.

Dans le détails, les sommes saisies s’élèvent à 506.180 euros, 33.650 USD, 6.800 livres sterling et 7.380 dollars canadiens. La PAF a récupéré la grande partie de ces sommes  au niveau de l’Aéroport Houari Boumediène d’Alger. Cela, auprès de voyageurs en partance pour l’étranger et qui n’avaient pas déclaré ces montants.

Contrebande de devises : un réseau démantelé à l’aéroport d’Alger

Dans le même contexte, une affaire avait fait grand bruit ces derniers jours. Car elle impliquait une bande organisée de malfaiteurs. Ces derniers faisaient sortir illégalement des capitaux ainsi que des lingots d’or du territoire national. Une hôtesse de l’air, faisant partie du groupe de malfaiteurs, s’occupait de cacher les paquets contenant les lingots et les devises dans l’avion avant le décollage.

Finalement, les paquets ont été retrouvés lors d’une fouille avant le décollage de l’avion. Et les membres du groupe ont pu être confondus après une enquête menée par les services de police. Il s’est avéré qu’un agent de la police des frontières était également impliqué dans cette affaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes