Devise Algérie : nouvelle saisie d’une très grosse somme en euros à l’aéroport d’Alger

Devise – Les services douaniers en Algérie ont saisi une somme de 56.000 euros sur un passager à l’aéroport d’Alger Houari Boumédiène. Dans son numéro du 25 mai 2022, Dzair daily vous dévoile tout sur cette affaire.  

Qui dit reprise du trafic aérien depuis et vers l’Algérie, dit également reprise entre autres d’une multitude d’actes illégaux. Ceux-ci se produisant au niveau des aéroports d’Algérie. En effet, les tentatives de transfert illégal de la devise, notamment en milliers d’euros, à l’extérieur de l’Algérie est l’une des infractions les plus fréquentes. Surtout à l’aéroport d’Alger.

Les services de la Douane et de la police des frontières (PAF) procèdent à chaque démasquement à la saisie de devises et d’or sur les passagers. Ils effectuent cette opération avec pour objectif de mettre un terme aux infractions à la législation et à la réglementation des changes; et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger. 

Par ailleurs, les services concernés indiquent avoir saisi au cours de ces 3 derniers mois, une période allant du 1er janvier au 31 mars, plus d’un demi millions d’euros. Cela représente un bilan assez lourd. Il s’agit plus précisément de 506.180 €. Les mêmes services parlent de la saisie de 33.650 dollars américains. 7.380 dollars canadiens. Et 6.800 livres sterling. 

56.000 euros saisis sur un voyageur à l’aéroport d’Alger 

Effectivement, un voyageur a été arrêté à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger. Il s’apprêtait à transporter avec lui vers l’étranger une grosse somme en devise. Un Ce montant n’a donc pas été déclaré. À l’issue de l’interpellation, les services de la PAF en collaboration avec la Douane ont saisi cette somme.

Selon le quotidien arabophone, le prévenu s’agit d’un huissier de justice venant d’Alger. Il a alors dissimulé la somme de 56.000 euros dans ses bagages. C’est ce que rapporte Ennahar. Suite à son interpellation pour la dissimulation de ce montant en devise, l’enquête sur cette affaire a atterri sur la table des services de sécurité spécialisés.

En conséquence, l’accusé est poursuivi pour violation à la législation douanière relative à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux à partir et en destination de l’étranger. Il sera ultérieurement appelé à là de barre du tribunal de Dar El Beida à Alger.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes