Votre Argent

Devises en Algérie : Lutte contre la surfacturation.. Ce que prévoit le PLF2021

0
Devises Algérie surfacturation
S'abonner :

Algérie – De nouvelles mesures douanières sont prévues pour le projet de loi de finances 2021 pour lutter contre la surfacturation et la fuite des devises. Un nouvel article imposera 30 jours de délai pour le paiement des opérations d’importation.

Le mercredi 21 octobre 2020, Noureddine Khaldi, directeur général des douanes s’est exprimé sur les nouveaux dispositifs qui seront imposés aux importateurs pour réduire la surfacturation, la fuite des devises et régulariser le commerce extérieur en Algérie. 

En effet, lors d’une séance d’audition organisée par la Commission des Finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) pour débattre des dispositions douanières incluses dans le projet de loi de finances (PLF 2021). Algérie Presse Service (APS) nous informe que Noureddine Khaldi a déclaré que cette proposition fait suite à une étude élaborée par un groupe de travail spécialisé relevant de l’administration des douanes. 

Cette nouvelle loi aura pour but de lutter contre la surfacturation systématique. Le PLF 2021 prévoit un article qui impose le recours au paiement à terme. Pour le paiement des opérations d’importation, cela se fera dans un délai de 30 jours à compter de la date d’expédition des marchandises. Selon le DG de la douane, la mesure proposée permettra aussi de protéger les agents douaniers; dont certains ont été victimes de certaines pratiques malhonnêtes en commerce extérieur.

Quelles sont les autres dispositifs et quelles seront leurs répercussions sur l’économie ?

Une nouvelle loi qui concerne les voyageurs a été également dévoilée. Un nouvel article fixe à 50.000 DA le montant de la valeur des marchandises devant être déclarées par les voyageurs et destinées à leur usage personnel ou familial.

Le responsable déclare qu’il a pour but d’endiguer le phénomène d’importation de marchandises à des fins commerciales comme étant des effets personnels. Il a tenu à rassurer les voyageurs en affirmant que cette mesure ne changera pas grand-chose pour les voyageurs; car elle ne s’applique qu’à ceux qui arrivent sur le territoire et ne concerne pas les effets personnels exclus comme les vêtements; les parfums et les téléphones portables.

Cette séance présidée par Ahmed Zeghdar, président de la commission a été salué pour ses mesures douanières prévues dans le projet de loi de finances. Effectivement, ces nouvelles lois visent à promouvoir la production nationale; à encourager les investissements et à renforcer le contrôle afin de lutter contre la fraude sous toutes ses formes.

Article recommandé :  Taux de change : Baisse de l’Euro face au Dinar Algérien sur le Marché noir

Taylor Ward répond à Rita Johal, en publiant ces images avec Mahrez

Article précédent

Alitalia intègre l’Algérie dans son programme de reprise des vols

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.