Devise Algérie

Devise Algérie : Importante saisie de faux billets en Euro à Laghouat

0
Algérie devise euro
S'abonner :

Algérie – Les services de sécurité de la wilaya de Laghouat ont démantelé un réseau de faux-monnayeurs de devise. L’opération a permis l’arrestation des individus impliqués et la saisie d’une importante somme en faux billets d’Euro. 

En effet, d’après ce qu’a indiqué le site d’informations Algérie 360, les services de la brigade économique et financière de la sûreté de Laghouat ont mis la main sur des faux billets de la devise étrangère la plus prisée par les Algériens, à savoir l’euro. 

Dans le détail, trois (3) personnes ont été arrêtées dont l’âge varie de 34 ans à 55 ans. Les mises en cause qui détenaient de la fausse monnaie européenne seront présentés devant le tribunal de Laghouat pour falsification de billets de banque à valeur réglementaire à l’intérieur et à l’extérieur du pays. De plus, pour détention de produits et matériel destinés à la falsification de monnaie. 

Cette opération a permis la saisie d’une importante somme. Il s’agit d’une valeur nominale de 59.930 euros de diverses coupures. De même, des coupures de papiers prêtes à la falsification de billets de banque de 2.000 DA, rapporte le site francophone. 

De nouvelles instructions du président Tebboune pour les importations et transactions en devises

Selon un communiqué de la Présidence de la République, le chef d’État; Abdelmadjid Tebboune a donné de nouvelles instructions relatives aux opérations d’importation et les transactions en devises. Et ce, lors de la dernière réunion du Conseil des ministres qui a eu lieu dimanche dernier 20 septembre, rapporte le site d’informations Algérie Eco.

À cet égard, le président a pris de nouvelles décisions dans le secteur des Finances. L’une d’entre plusieurs se résume à « soumettre, à l’avenir, tout engagement financier dans l’importation et toute transaction en devises; à l’approbation préalable du Conseil du Gouvernement », rapporte la source francophone.

Cette décision a pour but initial de « protéger le produit national ». De même, « encourager » la consommation de la monnaie nationale au niveau local. Mais aussi de « préserver les réserves de charge ». Ainsi, désormais, toutes les opérations d’importation et de transaction sont soumises à l’approbation préalable du Conseil du Gouvernement.

Article recommandé :  Algérie : Les vendeurs de devises du marché noir au chômage

Match entre l’Algérie et la France à Alger.. La réponse de Noël Le Graët

Article précédent

Algérie : Les conditions d’importation des voitures vont réduire la sortie des devises ?

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.