Devise Algérie : L’Euro et le Dollar en hausse face au Dinar (change officiel)

Algérie – Si le Dinar algérien se portait plutôt bien avec un taux qui a sensiblement augmenté face aux devises ces dernières semaines, ce n’est plus exactement le cas, car les taux de change de l’Euro et du Dollar ont de nouveau augmenté en ce dimanche 25 avril 2021.

En effet, le Dinar en Algérie a pu se ressaisir vers la fin du mois de mars courant face aux devises fortes, à savoir l’Euro et le Dollar. Le taux de la monnaie nationale a donc sensiblement augmenté dans les cotations officielles de la Banque d’Algérie (BA). 

De telle sorte qu’un euro équivalait jusqu’à 157 dinars algériens. Et un billet vert s’échangeait contre 132 dinars algériens, pendant la période susmentionnée. Cependant, le parcours ascendant et très encourageant de la monnaie nationale n’a finalement pas fait long feu. 

Et pour cause, le billet algérien a replongé et a de nouveau perdu du terrain face aux devises étrangères dans le marché interbancaire. En ce dimanche 25 avril 2021, un billet européen s’échange dorénavant contre 161,03 Da. Tandis qu’un billet vert vaut pas moins de 133,57 Da. 

Le Dinar algérien peut encore se ressaisir ?

Ces derniers temps, le Dinar algérien s’est fortement fait malmener face aux devises fortes. Il a enregistré cette année, des chutes record jamais atteintes jusque-là. C’est pourquoi, l’un des objectifs premiers du gouvernement est de consolider la valeur du Dinar. Cela afin d’améliorer la situation économique du pays.

Celle-ci est d’ailleurs pas très honorable. Surtout au vu de la crise sanitaire de la Covid-19 qui s’est profilée en Algérie et partout dans le monde. De son côté, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane se montre très optimiste quant à l’augmentation du taux de change du dinar face aux devises.

Il a déclaré dans un ancien entretien datant du 05 avril 2021 que la monnaie nationale allait progressivement reprendre du poil de la bête. Cela au vu d’une reprise de l’activité économique et commerciale en Algérie. Ce n’est donc qu’une question de temps avant que la situation économique ne s’améliore ; estime le premier responsable de la Finance en Algérie.

Une potentielle reprise du trafic aérien au niveau international pourrait également être d’une grande aide. Et pour cause, cette décision gouvernementale impliquerait la reprise de l’activité de change dans les établissements bancaires qui est à l’arrêt depuis plus d’un an maintenant.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes