AccueilÉconomieDevise AlgérieDevise en Algérie : le dinar en hausse face au dollar

Devise en Algérie : le dinar en hausse face au dollar

Devise – Dans les cotations de la Banque d’Algérie de ce 19 décembre 2022, le dinar algérien connait un rebond devant le dollar américain. On décortiquera ici l’ampleur de cette hausse et les mécanismes la régissant.

En effet, le dinar algérien finit l’année dans une posture plus confortable face au dollar étasunien sur le marché officiel de la devise régi par la Banque d’Algérie (BA). Nous allons exposer ici cette hausse en chiffres. Dans un second temps, nous allons tenter d’étaler les facteurs ayant aidé à l’émergence de cette nouvelle réalité monétaire.

Le tableau de change rendu public par la Banque centrale aujourd’hui lundi fait effectivement état d’un saut de la valeur de la monnaie nationale devant le fameux billet vert de l’Oncle Sam. Les observateurs du marché des devises en Algérie n’ont pas manqué de mettre en avant cette augmentation du dinar dans leurs commentaires des chiffres communiqués.

Après cette hausse enregistrée, 1 USD se retrouve ainsi l’équivalent de 137,28 DZD à l’achat et est à 137,29 à la vente. Afin d’obtenir la somme de 100 dollars américains, il faudra alors débourser un montant de 13.729 dinars algériens. Cela représente bel et bien un rebond de la monnaie nationale face à la devise US.  

Pourquoi cette hausse du dinar devant le dollar américain ?

En réalité, il s’agit plus d’une baisse de la monnaie étasunienne que d’une hausse de la valeur du dinar algérien. Dans l’étape ayant succédé son positionnement sur le même piédestal que l’euro, le dollar est passé au-dessous du seuil tenu par la monnaie unique européenne. 

La Banque d’Algérie qui a opéré cette augmentation du dinar face au billet vert l’a donc effectué par rapport à la valeur de l’euro. Dans les cotations officielles mises à jour, 1 EUR représente 145,92 dinars à l’achat et 145,99 à la vente. Par contre, 1 € vaut 1,06 $. On voit bien la supériorité de la monnaie unique devant le dollar US.

Pour ce qui est de l’effet sur l’économie algérienne, l’impact positif généré par la baisse automatique des marchandises et des services importés et payés en dollar semble être annulé ; par celui négatif du recul des revenus du pétrole et du gaz. Ces derniers, l’Algérie les perçoit évidemment en dollar. Ainsi, la conséquence sur ce plan semble pratiquement « neutre ». 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici