AccueilÉconomieDevise AlgérieDevise Algérie : le dinar algérien plonge à nouveau (taux officiel)

Devise Algérie : le dinar algérien plonge à nouveau (taux officiel)

Algérie – La monnaie nationale, soit le dinar algérien (DZD), continue de baisser en enregistrant un nouveau taux record sur le marché de la devise officiel en Algérie face à l’euro.

En effet, les données du marché officiel des changes en Algérie ne sont certes pas en faveur de la monnaie nationale, le dinar algérien, puisqu’elles affichent un nouveau taux record face à la devise européenne qui s’échange à 170,10 DA cette semaine, rapporte Reporters, ce lundi 24 mai 2021.

Alors, la monnaie nationale poursuit sa chute face aux principales monnaies étrangères. Elle enregistre notamment un nouveau taux historique durant cette semaine. Cette dévaluation, qui a commencé au début de l’année précédente, demeure en vigueur. Elle résulte en grande partie de la fermeture des frontières algériennes et la suspension du trafic aérien.

Dans le détail, les cotations hebdomadaires de la Banque d’Algérie (BA) fixent les cours du dinar algérien. Cela, face aux différentes devises étrangères. Elles viennent d’annoncer un nouveau recul face à l’euro. Le dollar américain, quant à lui, est estimé à 139,46 dinars cette semaine. 

Taux de change à la Banque d’Algérie (BA) : les motifs de la nouvelle baisse

En effet, les tableaux de la Banque d’Algérie (BA) affichent ce nouveau taux record des cours d’achat et de vente destinés aux voyageurs, un jour après l’annonce du gouvernement. Celle relative à l’ouverture partielle et progressive de l’espace aérien et des frontières algériennes.

Il est à noter que le Conseil des ministres a tenu une réunion la semaine dernière. Elle était présidée par le Chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune. Cette rencontre portait sur notamment la reprise partielle et progressive des vols depuis et vers l’Algérie. De ce fait, il a été ordonné de programmer des voyages à destination de la France. Et ce, à partir des aéroports de Constantine, Alger, Oran et notamment Annaba.

L’opération débutera à partir du 1er juin prochain. En conséquence, cette dévaluation de la valeur de la monnaie nationale serait justifiée par les experts de la Banque centrale par cette récente décision. Pour ce qui est des cours commerciaux des deux principales devises étrangères, ces derniers enregistrent, à leur tour, une augmentation. Il s’agit d’un taux de 162,9 DA pour 1 € et 133,3 DA pour 1 $.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes