21.1 C
Alger
21.1 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieDevise Algérie : les députés de l'APN résolus à signer l'arrêt de...

Devise Algérie : les députés de l’APN résolus à signer l’arrêt de mort du marché noir

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans leur rapport préliminaire pour le nouveau projet de loi sur la monnaie et le crédit, les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) insistent sur la nécessité d’éradiquer le marché noir de devise en Algérie. Découvrez tous les détails dans la suite de ce numéro du mardi 28 mars 2023.

En effet, une séance de négociation est prévue dimanche prochain au niveau de l’Assemblée populaire nationale, à travers laquelle le nouveau projet de loi sur la monnaie et le crédit sera présenté. Plusieurs points seront discutés par les députés de l’APN, dont le dossier de l’éradication du marché noir de la devise en Algérie.

Effectivement, au total, 26 amendements soumis par la commission apparaîtront dans le rapport préliminaire établi par les représentants du gouvernement. En plus de 55 autres amendements censés être présentés par les députés, rapporte Echorouk. Ces derniers seront en rapport avec la finance islamique, les bureaux de change et la monnaie numérique.

- Publicité -

En plus des services Internet et la protection des cadres bancaires de la criminalisation. Les députés de l’APN soulignerons la nécessité de mettre fin au marché du Square des devises (euro – dollar) en Algérie. Une initiative qui vise, selon eux, à restituer le secteur bancaire dans le but d’encourager les investissements et faciliter la circulation des capitaux. Et ce, dans un cadre légal et juridique régi par la loi.

Éradication du Square : que prévoit la nouvelle loi monétaire  ?

En effet, par ces revendications, les parlementaires insistent pour signer la suppression du marché parallèle de devise. Le nouveau projet de loi sur la monnaie et le crédit contient également l’ouverture des bureaux de change. En plus de l’octroi des autorisations pour les banques islamiques spécialisées et numériques. 

La nouvelle loi prévoit également la création du dinar numérique et la réalisation de son émission. Celle-ci se verra exclusivement octroyée à la Banque d’Algérie. En plus de la création d’un Comité de stabilité financière et un Comité national des paiements, ajoute la même source susmentionnée.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -