AccueilÉconomieDevise AlgérieDevise en Algérie : La BEA inaugure un bureau de change dans...

Devise en Algérie : La BEA inaugure un bureau de change dans cette wilaya

Algérie – La Banque Extérieure d’Algérie (BEA) ouvre un bureau de change de devise dans cette wilaya. Découvrez davantage de détails à ce sujet, dans la suite de ce numéro du lundi 19 décembre 2022.

En effet, dans le cadre de l’amélioration de ses services, la Banque Extérieure d’Algérie offre une nouvelle fonctionnalité à ses clients. Il s’agit d’un bureau de change de devise que la BEA a inauguré dans l’aéroport de Djanet en Algérie. Une stratégie qui complète celle du gouvernement au sujet de la création des bureaux de change de devises.

Effectivement, c’est par le biais d’une publication rendue publique, ce dimanche 18 décembre 2022, sur sa page Facebook officielle que la banque a informé sa clientèle. C’est en présence des autorités de Djanet et des cadres de la BEA que l’établissement a inauguré son bureau de change à l’aéroport de la wilaya.

Dans le détail, cette opération coïncide avec le lancement du premier vol reliant l’aéroport de Paris à celui de Djanet. Une initiative minutieusement étudiée compte tenu de l’arrivée du premier vol international direct pour des touristes étrangers au départ de France. 

Ce dernier, rappelons-le, a été programmé à compter du 17 décembre par Air Algérie. Le transporteur aérien a précisé, dans un communiqué, qu’il assurera cette ligne à raison d’un vol par semaine. Soit, tous les samedis.

Devise en Algérie : vers la fin du marché parallèle, Square

En effet, dans le cadre de l’organisation et de la réglementation des échanges monétaires, la loi prévoit d’éradiquer le marché parallèle. Pour ce faire, le nouveau projet de loi portant sur la monnaie et le crédit prévoit de créer des bureaux de change en Algérie. Il s’agit d’une initiative qui sera prochainement proposée au Conseil des ministres.

Effectivement, la création des canaux officiels permet aux autorités du pays de contrôler ses fonds. Et par la suite, soulever l’économie nationale en ayant une mainmise sur les transactions monétaires étrangères. Cela assurerait la traçabilité, la transparence et le contrôle des transactions effectuées. Aussi bien pour l’État, les cambistes ainsi que pour les citoyens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici