AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantDeux chercheuses algériennes remportent le prix L’Oréal de l’UNESCO

Deux chercheuses algériennes remportent le prix L’Oréal de l’UNESCO

L’Étudiant – Deux chercheuses algériennes ont remporté le prix L’Oréal-UNESCO, décerné lors d’une cérémonie organisée au Maroc. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 16 décembre 2022.

En effet, le prestigieux prix l’Oréal-UNESCO a été décerné à cinq (5) chercheuses maghrébines, dont deux Algériennes. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée au Maroc il y a quelques jours. Ainsi, Benazzouz Sarah et Ouchene Rima, toutes deux spécialisées dans le domaine des sciences de la vie et de l’environnement, ont su porter haut les couleurs de l’Algérie lors de cet événement international.

Le prix l’Oréal-UNESCO a vu le jour en 1998 pour promouvoir la place de la femme dans les sciences. Il est remis chaque année à cinq (5) femmes scientifiques émérites. Ces dernières sont issues de cinq grandes régions. À savoir l’Afrique et les États arabes, l’Asie et Pacifique, l’Europe, l’Amérique latine et les Caraïbes et l’Amérique du Nord.

Par ailleurs, le programme l’Oréal-UNESCO s’inscrit aussi dans le cadre d’une campagne de marketing de la société l’Oréal. Dans le détail, la première chercheuse, se nomme Sarah Benazzouz. La lauréate est issue de l’Université Houari Boumediène d’Alger, où elle s’est spécialisée dans le domaine des sciences de la vie et de l’environnement. Mais aussi en Sciences Biologiques.

Programme l’Oréal-UNESCO : Deux chercheuses algériennes récompensées

La seconde lauréate vient de la wilaya de Béjaïa. En effet, Ouchène Rima est chercheuse à l’université Abderrahmane Mira spécialisée dans le même domaine que sa collègue citée ci-dessus. Outre les deux Algériennes, deux Marocaines et une Tunisienne ont également été distinguées par le même programme. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar, dans son édition d’aujourd’hui.

Les cinq lauréates ont reçu le prix des Jeunes Talents, ainsi que la somme de 10.000 euros, pour servir à financer les projets post-doctoraux des jeunes chercheuses. Une fierté pour l’Algérie, pour le Maghreb et pour les femmes en général qui ne représentent qu’un tiers du nombre de chercheurs dans le monde. Il sied rappeler que le programme l’Oréal-UNESCO a récompensé 3.900 femmes depuis sa création.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici