Déconfinement Algérie : Plus de 26 plages préparent la réouverture à Alger

Algérie – Du confinement strict à la mise en place de mesures barrières, l’État a autorisé la réouverture graduelle de 26 plages de la capitale (Alger). Les services de la wilaya viennent d’en donner la liste complète.

Longtemps pointé du doigt, le citoyen devra prouver son désir de se déconfiner en se conformant à une kyrielle de conditions exigées par les autorités gouvernementales quant à la réouverture graduelle des plages et des lieux de détente.

A cet égard, le Président de la République a chargé les services de sécurité de veiller au respect de ces mesures, au sens littéral du terme. Dans le cas contraire, les estivants seront condamnés à de lourdes amendes, indique un communiqué de la Présidence publié à cet effet.   

Le Sahel algérois avec sa chaîne de collines littorales, ça en fait des plages. Cependant, seules 26 plages seront concernées par les préparatifs relevant de la récente décision de la réouverture, a rapporté le quotidien généraliste El Watan dans son édition du 09 août 2020.

Quelles sont les plages concernées par ces préparatifs ?

Selon la même source, au total, (8) huit plages seront autorisées à la baignade dans la circonscription administrative de Zéralda. Quatre d’entre eux appartiennent à la commune de Zéralda, située dans la banlieue ouest d’Alger à savoir; les plages Kheloufi 1 et 2; la plage familiale et la jetée. Quatre autres se trouvent dans la commune de Staouéli; Palm Beach; Azur plage; Sidi Fredj est et ouest.

En ce qui concerne la circonscription administrative de Chéraga. (3) Trois plages situées dans la commune d’Aïn Benian sont autorisées à la baignade. Il y a donc : El Bahdja; El Djemila (La Madrague) ainsi que Méditerranée.

S’agissant du centre de la capitale, les services de la wilaya ont décidé d’ouvrir un seul côté de la plage de Bab El Oued Kettani, selon eux, seulement ce côté pourra remplir les conditions requises par le gouvernement. La plage de la Casbah, Kaâ Sour figure également dans la liste.

Dans la même liste rapportée par journal El Watan, d’autres plages ont été ainsi ciblées par cette réouverture. Cela concerne ladite plage-modèle, Piquet Blanc, située à la commune de Hussein Dey.

Même contexte à Alger est 

C’est le cas aussi pour le côté est d’Alger dont trois plages seulement seront ouvertes, à savoir; la Sirène I, II et Bateau Cassé à bordj El kiffan. Ces dernières auront donc tout le droit d’accueillir les estivants pour le moment. 

La plage des ondines à Bordj El Bahri et les trois plages situées à El Marsa (Marsa est, centre et ouest) font partie aussi de la liste des plages remplissant les conditions soumises par les autorités responsables.

A la suite de la même décision et dans le même cadre de déconfinement progressif des plages, El Kadous et Les Canadiennes; plages des communes de Heuraoua et Reghaïa seront notamment ouvertes. 

La commune d’Ain Taya, quant à elle, n’a pas eu ce privilège de réouverture, plusieurs plages demeureront fermées. Seules celles des Tamaris et Déca Plage pourront bénéficier de cette décision.

Il convient de rappeler que les autorités ont décidé de lever l’interdiction de circulation de et vers 29 wilayas et d’alléger également le confinement partiel sur les mêmes wilayas.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes