17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
samedi, 11 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieDéconfinement en Algérie : Nouvelles règles dans les bus ETUSA

Déconfinement en Algérie : Nouvelles règles dans les bus ETUSA

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) a élaboré un dispositif de prévention en prévision de la reprise de son activité après le déconfinement. Le porte-parole de l’entreprise s’est exprimé sur le sujet. Les bus de l’entreprise rouleront « en mode prudence »

La société compte commencer par le commencement. Ainsi, « la désinfection des bus avant de quitter le garage »; figure parmi la série des mesures préventives évoquées par le chargé de communication à l’ETUSA Alger, Abbes Ahcene, dans son entretien avec l’Agence officielle – APS.

Il est notamment question de « l’isolement de la cabine du conducteur via des barrières et la réduction du nombre de clients à 25 passagers; au lieu de 100 passagers avant la propagation de la pandémie » du Coronavirus en Algérie.

- Publicité -

L’interlocuteur de l’agence officielle parle « de l’augmentation du nombre de bus et la réduction des délais d’attente à 15 minutes ». Cela à compter du départ du premier bus et l’arrivée du suivant ainsi que du nombre de stations après avoir informé le client ».

Mesures préventives de l’ETUSA : 100 passagers désinfectés d’un coup

« L’ETUSA a choisi une nouvelle formule de la tarification et de la validité du ticket, où il sera procédé à la vente de tickets valables une semaine au prix de 200 DA et d’autres valables 15 jours au prix de 500 DA ». L’objectif étant toujours « d’éviter la contagion ».

L’ETUSA désinfectera ses « bus avant leur départ ainsi que la mise en place de lignes de distanciation sociales à même d’organiser le service ». Les bus seront en outre équipés « d’un système de désinfection automatique permettant la désinfection de près » d’une centaine (100) de « personnes à la fois ».

- Publicité -

Les affiches de sensibilisation concernant la nécessité d’une attitude disciplinée et respectueuse de toutes ces instructions; sont déjà prêtes si l’on croit les propos du cadre de la société publique. Pour rappel, l’ETUSA Alger assurait durant la quarantaine le transport de 10.000 travailleurs obligés de poursuivre leurs activités dans divers domaines sensibles.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -