Déconfinement en Algérie : Levée de la mise en congé exceptionnel

Algérie – Un communiqué du Premier ministère est venu annoncer la suite du plan de déconfinement progressif en Algérie. C’est dans le cadre de la seconde phase de celui-ci; que le Gouvernement algérien a indiqué la levée de la mise en congé exceptionnel rémunéré des 50 % des effectifs.

En effet, le Gouvernement a décidé de la levée totale du confinement à domicile pour dix-neuf (19) wilayas. Pour les vingt-neuf (29) wilayas restantes, il a été décidé de l’adaptation des horaires de confinement à domicile; de 20 h 00 au lendemain 05 h 00 du matin. Un communiqué des services du Premier ministre a été rendu public samedi 13 juin 2020.

Le démontage du plan de confinement se fait progressivement; axe par axe de manière graduelle. La mise en congé exceptionnel en Algérie décidée dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre le Coronavirus ne fait pas exception. Les employés algériens, sous réserves de certaines conditions, pourront regagner leurs postes de travail. On évoque ici le secteur économique public et privé; ainsi que les institutions et administrations publiques sont les 

« S’agissant du congé exceptionnel rémunéré dans le secteur économique en Algérie»; l’État a décrété « la levée de la mesure de mise en congé exceptionnel rémunéré des 50 % des effectifs du secteur économique public et privé ». Cela concerne « lVes entreprises qui peuvent assurer le transport de leur personnel, et satisfaire les conditions de protection sanitaire propres à leur activité ».

Reprise des travailleurs de la Fonction publique : Les femmes enceintes et les mères d’enfants en bas âge non incluses 

Quant au congé exceptionnel rémunéré dans les institutions et administrations publiques; il y a lieu de « levée de la mesure de mise en congé exceptionnel rémunéré des 50 % des effectifs des institutions et administrations publiques ». 

Par contre, la mesure est maintenue « au profit des femmes enceintes et celles élevant des enfants en bas âge ». Les dames qui attendent un enfant échapperont donc à la règle. Les enfants en bas âge verront aussi leurs mères bénéficier de la poursuite du congé exceptionnel rémunéré.

« Les administrations doivent également veiller à l’apurement des reliquats de congé de leurs effectifs et à l’ouverture de la période des départs en congé au titre de l’année en cours »; ne manque pas de préciser le document officiel. Les salariés œuvrent toujours droit à leur congé annuel demeurant valable.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici