ActualitéAlgérie

Déconfinement en Algérie/Deuxième phase : Nouvelles précisions

0
algérie déconfinement deuxième phase
S'abonner :

Algérie – Une instruction du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, vient d’apporter de nouvelles précisions. Celles-ci interviennent dans le cadre de la deuxième (2e) phase du déconfinement en vigueur depuis le 14 juin dernier.

Djerad aborde de nouveau la deuxième phase de déconfinement en Algérie. Il l’a fait en expliquant notamment que les autorités autorisent les taxis individuels à transporter 2 clients à la fois. Ainsi, il y a lieu d’élargissement; car au départ on n’avait permis que le transport d’un seul passager.

Les activités de « transport urbain et interurbain de voyageurs par bus et par Tramway », quant à elles, sont soumises à la limitation du nombre de voyageurs. La limite est à 50 % des capacités du moyen de transport »; indique le document rapporté par l’APS, ce mardi 16 juin.

La mesure de mise en congé exceptionnel des 50 % des effectifs demeure en vigueur « au profit des femmes enceintes et celles ayant des enfants à charge » en bas âge. Le Premier ministre précise que ceci concerne les enfants âgés « de moins de 14 ans ».

On a décidé en outre de « la reprise, à travers l’ensemble des wilayas du pays, des activités de transport interurbain de voyageurs »; en plus de celui urbain (par bus et par Tramway). Sous réserve du respect des règles de prévention ».

Levée du confinement en Algérie : Précision quant à la durée de la deuxième phase

Les mesures de la deuxième phase du déconfinement sont en vigueur en Algérie depuis le 14 juin 2020. Elles couvriront « une période de 15 jours, durant laquelle » il y aura évaluation et suivi de « la situation épidémiologique à l’échelle nationale et de chaque wilaya »; souligne l’instruction. Cela en parallèle de « l’observation du respect des règles sanitaires ».

En sus et toujours selon le Premier ministre, « notre système de veille et de surveillance sanitaire » s’est renforcé. Cette consolidation a vu le jour grâce à « la mise en place de la cellule opérationnelle chargée d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques ». Djerad dit lui avoir « demandé le renforcement en moyens humains et logistiques nécessaires ».

Le document ajoute par ailleurs : « Les walis sont chargés après concertation avec les secteurs concernés, d’établir des régimes spécifiques afin d’encadrer la reprise de certaines activités; de commerce et de service » représentant un « haut risque sanitaire et de veiller au strict respect de ces règles ».

Article recommandé :  Coronavirus en Algérie : Le confinement est la solution la plus indiquée selon Berkani

Algérie : Voici pourquoi le Dinar va flamber face aux devises (Euro)

Article précédent

Aïd El Adha en Algérie : de nouvelles mesures pour le marché du mouton

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires