22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
jeudi, 13 juin 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueDéclaration de Macron sur le Sahel : L'ambassade de France en Algérie...

Déclaration de Macron sur le Sahel : L’ambassade de France en Algérie dément

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’ambassade de France en Algérie a démenti, ce 03 mars, “les propos prêtés au président français Emmanuel Macron” sur l’intervention de la France au Sahel.

En effet, dans un communiqué rendu public ce 03 mars, l’ambassade de France en Algérie a démenti ce qu’elle a qualifié de « fausses informations sur les réseaux sociaux concernant des propos prêtés au Président de la République française », Emmanuel Macron, au sujet d’un prétendu engagement de l’Algérie à prendre part aux opérations d’intervention militaire dans le cadre du groupe G5 Sahel.

« Lors de la conférence des chefs d’Etat des pays membres du G5 Sahel, le Président Macron n’a jamais affirmé que l’Algérie avait pris l’engagement d’une intervention militaire dans le cadre de cette force »; indique le communiqué de la représentation diplomatique française.

- Publicité -

« Le Président de la République s’est félicité du réengagement politique de l’Algérie suite à la tenue de la réunion du comité de suivi de l’accord d’Alger à Kidal le 11 février, réunion à laquelle M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a participé »; souligne en outre la même source.

| Lire aussi : Algérie : Entretien du président Tebboune avec la presse.. Ce qu’il faut retenir

Il convient de rappeler que lors de son entrevue avec les représentants de la presse nationale le 1er mars dernier, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait réagi à cette rumeur qui a circulé sur les réseaux sociaux, en indiquant que l’Algérie ne compte en aucun cas envoyer ses troupes dans le Sahel.

Il avait également précisé durant la même rencontre, que l’Armée nationale et populaire (ANP) n’enverra jamais les enfants du peuple se sacrifier pour les intérêts d’autrui. Le Chef de l’Etat avait par ailleurs défendu sa vision concernant la présence de l’Algérie sur la scène Africaine, sans pour autant passer par un engagement militaire.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -