AccueilActualitéAlgérieDécès du moudjahid Roberto Muniz (Mahmoud l'Argentin) : l'Algérie fait ses adieux...

Décès du moudjahid Roberto Muniz (Mahmoud l’Argentin) : l’Algérie fait ses adieux à un ami

Actualité –  Ami de l’Algérie, le moudjahid Roberto Muniz (Mahmoud l’Argentin), a quitté le monde à jamais. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à propos de ce sujet dans la suite de cette édition d’aujourd’hui. Apprenez tout ce samedi 12 novembre 2022 ! 

L’Algérie fait ses adieux, ce samedi 12 novembre 2022, au moudjahid Roberto Muniz. En effet, considéré comme l’ami de la Révolution algérienne, Mahmoud l’Argentin a rendu son dernier souffle. Par conséquent, le ministère des Moudjahidines et des Ayants droit a adressé une lettre de condoléances à ses proches. 

Au fait, après avoir appris cette triste nouvelle, le premier responsable de l’administration algérienne chargée du domaine des moudjahidine a tenu à apporter son soutien aux proches et à la famille du regretté. C’est en effet ce qu’a rapporté le quotidien généraliste arabophone Ennahar dans son édition d’aujourd’hui. 

Effectivement, Laïd Rebigua a déclaré, dans sa lettre, avoir reçu la nouvelle du décès de ce militant. « Avec des cœurs qui croient au destin de Dieu, nous avons reçu la nouvelle de la mort du moudjahid, membre de l’Armée de libération nationale, Roberto Menez, appelé Mahmoud argentin ». C’est ce qu’a annoncé le même responsable.

Et à ce dernier de poursuivre : « En cette douloureuse circonstance, nous ne pouvons qu’étendre, à son honorable famille en Algérie, la République de l’Argentine et tous ses camarades moudjahidines, nos plus sincères condoléances ainsi que notre sympathie ». 

Qui est Roberto Muniz ? 

Il est utile de noter que Mahmoud l’Argentin était le SG (secrétaire général) du « parti ouvrier argentin », entré en contact avec les émissaires du Front de libération nationale (FLN), en 1956. De la sorte, Roberto Muniz réussit à renforcer les rangs du ALN. 

En effet, cet ami de l’Algérie est devenu combattant contre la colonisation française et membre de l’Armée de libération nationale (ALN). C’est là qu’il s’est spécialisé dans l’aspect technique de la fabrication des armes. Puis, le militant argentin a fini par s’installer au niveau de la capitale, Alger. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes