7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
lundi, 22 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieDécès à cause du vaccin anti-Covid en Algérie : La réponse de...

Décès à cause du vaccin anti-Covid en Algérie : La réponse de Mahyaoui

Publié le

- Publicité -

Algérie – Ryad Mahyaoui qui est membre du Comité scientifique chargé de la lutte et du suivi de la pandémie, a indiqué qu’aucun décès causé par le vaccin anti-Covid n’a été enregistré.

En effet, intervenant à la télévision algérienne ce mercredi 21 avril 2021, le Professeur Ryad Mahyaoui qui est membre du Comité scientifique chargé de la lutte et du suivi de la pandémie, a révélé qu’aucun décès causé par le vaccin anti-Covid n’a été enregistré par les services concernés, rapporte Algérie Eco.

En outre, lors de cette même rencontre, Mahyaoui a précisé que l’opération de vaccination en Algérie; évolue à une cadence régulière. Ainsi, que les services de santé mènent cette campagne selon une feuille de route. Cette dernière mise en place par les hautes autorités du pays.

- Publicité -

Il est à noter que le gouvernement a mis à disposition des citoyens une plateforme numérique. De ce fait, près de 47.000 citoyens se sont inscrits. Cela dans le but de bénéficier de ce traitement, 60% du nombre total ont déjà été vaccinés. Pour ce qui est des 40% restantes, ils recevront le vaccin, au plus tard, à la fin du mois prochain.

Vaccin anti-Covid : La seule solution contre la pandémie, selon Mahyaoui

De plus, lors de son passage à la télévision, le même responsable a affirmé que le vaccin anti-Covid « reste la seule et la plus efficace option pour arrêter la propagation de cette épidémie et sortir le pays de cette crise ». D’autant plus qu’il a lancé un appel à la population. Et ce, pour se présenter au centre de santé le plus proche pour être sur les listes de vaccination.

Par rapport à ce sujet, le professeur a aussi indiqué que le processus de vaccination se déroule de façon normale. De la sorte, il a tenu à mettre fin aux rumeurs sur la lenteur de l’opération. Ainsi, il a révélé que « Le Président de la République, M. Tebboune, a promis de lancer le processus de vaccination fin janvier et le processus a démarré dans les meilleures conditions et se poursuit ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -