24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
vendredi, 17 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieDattes algériennes : un salafiste marocain boycotte Deglet Nour, préférant les dattes...

Dattes algériennes : un salafiste marocain boycotte Deglet Nour, préférant les dattes d’Israël

Publié le

- Publicité -

Algérie – Un prédicateur marocain a provoqué une polémique avec ses propos sur les dattes algériennes, Deglet Nour. On rapporte pour vous les détails, dans la suite de ce numéro. Apprenez-tout, ce vendredi 14 avril 2023.

Il n’est pas rare de voir des Marocains s’en prendre à tout ce qui est Dz. C’est à l’image du prédicateur proche du roi du Royaume chérifien, Mohamed El Fizazi qui semble avoir une dent contre l’Algérie. En témoigne les critiques virulentes et récurrentes du Marocain, à l’encontre des dattes algériennes, Deglet Nour. Vous êtes curieux et vous souhaitez en savoir plus ? Cela tombe bien ! 

L’équipe de Dzair Daily vous dit tout de A à Z dans la suite de ce numéro du vendredi 14 avril 2023. Effectivement, le salafiste en question ne cesse de cibler le fruit algérien et de lancer une campagne de décrédibilisation intense à son égard. Très appréciée par son excellente qualité, son goût et sa texture, à l’échelle mondiale, ce constat semble déranger le prédicateur chérifien.

- Publicité -

Il sied de rappeler que protagoniste avait auparavant émis une fatwa sur le Web visant Deglet Nour. Il avait déclaré que les dattes Dz annulerait le jeûne. Selon lui, elles ne sont pas propres à la consommation pendant le mois saint. Quelques semaines après ses déclarations polémiques, Mohamed El Fizazi revient à la charge. Cette fois-ci sur un plateau télévisé.

Deglet Nour : les interntautes Dz défendent le produit algérien

En effet, lors d’une interview télévisée, le prédicateur a dévalorisé le fruit algérien au profit des dattes émanant de l’unité sioniste. Dans son discours, il a clairement déclaré qu’il choisirait d’acheter des dattes du premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, plutôt que Deglet Nour. Pour les curieux, nous dévoilons pour vous son passage juste ci-dessous.

Les propos du Marocain ont provoqué, en effet, l’indignation sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes ont défendu farouchement le produit national en affirmant qu’il est numéro 1 à l’échelle mondiale. Cela en partageant le classement mondial de TasteAtlas pour faire taire les mauvaises langues.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -