21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieDattes algériennes : ce qui fait le succès de Deglet Nour dans...

Dattes algériennes : ce qui fait le succès de Deglet Nour dans le monde

Publié le

- Publicité -

Algérie – La réputation des dattes algériennes, Deglet Nour, est fondée sur plusieurs critères, faisant d’elles un choix populaire dans le monde. Découvrez tous les détails à ce sujet dans la suite de ce numéro du 2 mai 2023.

Effectivement, les dattes algériennes Deglet Nour ont eu un grand succès dans le monde entier. En effet, un spécialiste du domaine a déclaré à l’APS que plus d’un million de tonnes est produit chaque année. Il souligne que leur qualité est supérieure, leur culture est, quant à elle, bio, c’est-à-dire sans produits chimiques nocifs.

L’Algérie possède 20 millions de palmiers, dont 4 millions à Biskra faisant d’elle la première en production dattiers. Ouled Djellal, Oued souf, El Meghaier, Ouargla Touggourt, Ain Salah, Adrar et Ghardaia produisent également ce fruit. Selon le président du Conseil national interprofessionnel de la filière phœniciculture, c’est un produit compétitif à l’international et mérite le placement. Cela, en augmentant la production et en renouvelant les oasis.

- Publicité -

Le secrétaire général du même Conseil, a déclaré que Deglet Nour de Tolga sont très populaires auprès des opérateurs étrangers. Et ce, pour ses : « Caractéristiques nutritionnelles distinguées liées à la qualité du sol et au climat de la région ». Il a ajouté : « la production de la phœniciculture en Algérie conserve toujours son aspect de culture à la traditionnelle qui fournit un produit entièrement bio ». Chose qui permet de garder son excellence.

Par ailleurs, les producteurs de dattes ont annoncé que la production de dattes bio aux engrais naturels serait abondante en 2023. De même, les investisseurs de la filière phoenicicole ont déployé des efforts pour conclure des marchés avec des importateurs étrangers.

Des pesticides respectueux de l’environnement et de la santé

Effectivement, Yakoub Arif, un chercheur à la station expérimentale agricole de Sidi Mehdi, a révélé la vérité sur le traitement de dattes en Algérie. Selon lui, ce dernier respecte les normes internationales liées à la vente, la production, le transport. Ainsi que l’utilisation des pesticides à usage agricole.

- Publicité -

En effet, Arif a expliqué que l’utilisation des pesticides est réglementée. C’est-à-dire chaque pesticide doit être enregistré dans le registre des produits phytosanitaires. Ensuite, il doit répondre à des critères pour obtenir un certificat d’utilisation. Ce dernier doit être approuvé par la commission nationale sectorielle de certification.

Par ailleurs, le Dr Abdelkader Laboudi a déclaré qu’une araignée minuscule dite « boufaroua » cible les dattes. Cela, à compter du mois de juillet. Par conséquent, des pesticides sont utilisés en quantité limitée pour lutter contre cette pathologie. Enfin, le chercheur a affirmé que moins de 5 % de palmiers sont traités par des substances chimiques.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -